Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Arrestation Oumar Sarr : « Je ne suis pas convaincu par les arguments de Monsieur le Procureur »


Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 27 Décembre 2015 || 110 Partages

Franchement je ne suis pas convaincu par les arguments de Monsieur le Procureur de la République du Sénégal lors de son passage à la télévision de propagande de tous les régimes. Je ne suis pas juriste, mais j'ai une capacité de discernement. Même les non-initiés savent qu'on peut arrêter un député en session en cas de flagrant délit sans devoir lever son immunité parlementaire comme préalable, cependant dans nos villages du Saloum sans école des "Blancs" quand quelqu'un est pris en flagrant délit par les gendarmes, les villageois se mobilisent le lendemain ou le surlendemain pour se rendre au tribunal, car s'attendant à un jugement immédiat et non à une instruction. Et d'habitude, l'affaire est vite pliée. Pourquoi alors l'affaire Omar Sarr est-elle confiée à un juge d'instruction?

Tout le monde attendait le Procureur sur ce point précis. Il profite des avantages du flagrant délit pour cueillir à l'aube le député excessif dans ses propos et ses écrits qui a affirmé clairement et sans réserve que l'argent de la corruption, du dopage et de la drogue, il a bien dit drogue, etc à finance les campagnes de M Macky Sall {qu'il s'adresse au Président de la République ou de l'APR ou aux deux}, c'est du pareil au même et partout inacceptable, sans satisfaire les obligations de cette procédure est le nouveau problème créé. Les étudiants en L1 de Droit et même de Géologie veulent comprendre puisqu'une campagne de communication est lancée pour gagner la bataille de l'opinion.

Les écrits du député Sarr sont inacceptables, mais le traitement dont son dossier fait l'objet pose un vrai problème. Son arrestation spectaculaire devait avoir lieu dans un premier temps le jour de sa violation provocante de l'interdiction de sortie du territoire qui le frappe. En lieu et place et à la surprise générale nos dirigeants on préfère sanctionner les autorités policières de l'aéroport. Trop d'incohérences NON? Quant à la saisine de la CPI qui a d'autres vocations et missions avec ses longues et lentes procédures, quelle belle façon amicale de laisser celui qu'on veut sauver pourrir en prison avant de se retrouver dans une situation d'irrecevabilité? Ceux qui veulent le sauver et le sortir du guêpier ne sont-ils pas en réalité les plus heureux d'avoir l'occasion de constater ultérieurement la vacance de son poste pour rivaliser dans les suggestions au Chef de solutions alternatives provisoires qu'ils rendront définitives?

J'en veux pour preuve le manque de détermination et de mobilisation militantes à la police et au tribunal pour montrer à l'opinion publique nationale et internationale que c'est un presque chef de parti très populaire qui est arrêté. La voie de la CPI risque d'aboutir après les prochaines élections législatives et présidentielles non? Thiey cette belle fraternité libérale! Thiey ces belles incohérences étatiques ! Omar, tu n'es pas mon ami, je le sais et je ne suis pas ton ami, tu le sais. Nos divergences dépassent ces questions de fesses et de femme auxquelles certains de mes détracteurs ou les vôtres veulent les résumer même si elles en font partie (Dieu aime la vérité) et beaucoup de libéraux le savent.

Cependant, je suis contre toutes formes d'abus de pouvoir, de violation de nos lois et règlements, des droits des citoyens sauf ceux des homosexuels pour qui je n'éprouve aucune pitié ou tolérance, et de règlements de comptes politiques même si je ne suis pas contre rendre un coup plus sévèrement en politique quand on en reçoit un. Le bon sens étant la chose la plus commune aux humains, si j'éprouve le sentiment d'être traité avec mes compatriotes comme un somnolent qu'on peut servir des arguties à dormir debout, je réclame des arguments plus solides et plus crédibles à mes dirigeants pour justifier votre emprisonnement. À leur place, je n'allais rien justifier parce qu'ils ne l'ont pas fait pour d'autres détenus, puisqu'ils ont choisi cette voie de s'expliquer en donnant un caractère politique à l'affaire, ils doivent être plus rigoureux et plus clairs pour convaincre. Je condamne fermement tes accusations écrites qui vont au-delà de la reprise du contenu de l'article du journal Le Monde même si je ne suis pas convaincu par les arguments qui justifient la procédure empruntée pour vous empêcher de fêter Noël en famille et d'aller au Gamou de Gae. Bon dimanche. Qu'Allah guide nos actions et nos propos.
Mpd Liggeey

Dakarflash2



Nouveau commentaire :