Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Arrêtés lors de l’Université d’été de la Cojer : la trentaine d’étudiants du Meer libérés, nuitamment, par Macky Sall


Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 13 Décembre 2015 || 32 Partages

Hier, à quelques heures de l’ouverture officielle de l’Université d’été de la Convergence des jeunesses républicaines, On rendait compte de l’interpellation de trente étudiants, membres du Mouvement des élèves et étudiants républicains (Meer), dont trois candidats à la succession de Thérèse Faye. Eh bien, plus de peur que de mal. Car ils ont été, tous, relâchés nuitamment par les gendarmes de Saly Portudal.

Selon des sources de Actusen.com, c’est le Président de la République et non moins Président de l’Alliance pour la République, qui a ordonné leur libération immédiate et sans condition, par les pandores de la localité. Et ce, après avoir su que l’argument brandi pour motiver l’interpellation des jeunes n’était ni plus ni moins qu’un pétard mouillé.

Actes attentatoires à la sécurité du Président de la République : ce délit qui a failli être collé aux étudiants interpellés

Mais le moins que l’on puisse dire est que les trente étudiants l’ont échappé belle, et pour cause. Au départ, on voulait leur coller le délit d’actes attentatoires à la sécurité du Chef de l’Etat. Avec à la clé, la déchirure d’une partie de la bâche, où devait s’asseoir Macky Sall.

Pis, une fois dans les locaux de la Brigade de gendarmerie de Saly, on leur a dit que si vous êtes capable de saboter la bâche, devant abriter le Chef de l’Etat, les membres du Gouvernement, ainsi que les autres participants à l’Université d’été de la Convergence des jeunesses républicaines, vous êtes capables de poser une bombe, ici.

En un mot comme en mille, on a failli les couler, en les accusant d’un délit similaire à celui collé aux étudiants qui avaient saboté la visite du Président Macky Sall, lors de sa visite mouvementée à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, il y a de cela quelques mois.

received_10206108460724665 (1) Voici le tableau et le message que les membres du Meer voulaient transmettre au Président Sall

Faux, ont rétorqué la trentaine de membres du Meer, qui ont vu derrière leur arrestation une tentative de leurs adversaires politiques au sein de l’Alliance pour la République de les couler. Or, ont-ils déclaré aux enquêteurs s’ils sont venus à Saly Portudal, c’était non seulement pour remettre un tableau d’art au Président Macky Sall.

Mais aussi, ils étaient porteurs d’un message du Mouvement des élèves et étudiants républicains, afin que Macky Sall ordonne une élection au terme de laquelle le successeur de Thérèse Faye, ancienne patronne du Meer, sera choisi.
 

actusen


DakarFlash1




1.Posté par amina le 13/12/2015 22:04
Du nouveau!!! Du nouveau!!! Bess takk chez AMINA dans un endroit calme paradisiaque et surtout l’essentielle qui est la discretion avec de belles masseuses DIPLOMEES et PROFESSIONNELLES a votre disposition alors n’hesitez pas a nous appeler aux 00221 78 136 10 63

Nouveau commentaire :