Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Assemblée Générale Ordinaire de l’UMS : La Grande plaidoirie du président Maguette Diop devant le garde des sceaux


A l’instant même, l’Union des magistrats du Sénégal se penche sur la formation de son nouveau bureau qui devra piloter cette instance pendant deux ans. Cela, après la fin du mandat du président Maguette Diop, candidat à sa propre succession.

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 19 Août 2017 || 168 partages || 0 commentaires

 
Lors de la cérémonie d’ouverture de ce matin, le président sortant Maguette Diop n’a pas porté de gants pour s’adresser au ministre de la justice, garde des sceaux, venu présider cette rencontre de la famille judiciaire. 


En effet, le Président Maguette Diop a exprimé les doléances des travailleurs de la justice au garde des sceaux telles que les pensions dérisoires des magistrats à la retraite, les conditions de vie difficile des travailleurs de la justice, le retard accusé dans la construction du centre de formation judiciaire. Il a invité ainsi le ministre Sidiki Kaba à s’expliquer sur ce retard. 
Maguette Diop a exhorté également ses camarades de la justice à exercer leurs fonctions en toute indépendance et en toute impartialité. « Chacun d’entre nous doit prendre sa part de responsabilité afin que cette œuvre commune puisse retrouver une image reluisante auprès des justiciables dont nous sommes les serviteurs… Certes l’UMS n’est pas juge, ni procureur, encore moins une instance disciplinaire, mais tout en veillant au respect des règles éthiques et déontologiques, elle s’érigera en bouclier contre toute miction de nature à porter atteinte à l’indépendance de la justice », a t-il martelé dans son discours. 
Magette Diop rappelle que l’indépendance institutionnelle ou fonctionnelle n’a de sens et de signification que si elle se traduit dans les faits par une Indépendence personnelle. Et cette indépendance nécessite que le budget de la justice soit revu à la hausse et que l'on donne aux structures des moyens conséquents pour plus d’efficacité dans l’administration et distribution de la justice… 
             
Réaction du ministre de la justice et garde des sceaux 

A son tour, le ministre de la justice Sidiki Kaba rassure ses poulains de la justice. Il annonce ainsi la mise en place d’importantes infrastructures pour l’élargissement de la carte judiciaire du pays avec la construction de 220 logements pour les travailleurs de la justice.  
Une mutualisation des efforts et des compétences des acteurs concernés pour renforcer la crédibilité judiciaire du pays. 
Entre autres assurances, l’adoption d’importantes réformes en matière pénale et commerciale, l’évacuation des procédures dilatoires, le respect du principe d’égalité des citoyens devant la justice…
 

Dakarflash6



Nouveau commentaire :