Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Assemblée nationale : à peine démarrée, des citoyens perturbent la session plénière extraordinaire


Tout commence mal ce matin ici à l’Assemblée. Convoqués pour voter trois projets de loi, les députés sont sous le coup d’une grosse perturbation. Et, c’est le public qui sème la brouille par là.

Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 6 Juillet 2017 || 841 partages || 0 commentaires

 

Un jeune infiltre l’hémicycle pour faire part de son ras-le-bol. «Il faut respecter les Sénégalais. Ce n’est pas normal… », criait-il avant de se faire expulser de force par les éléments de sécurité.
 

Au fur et a mesure que les observations des uns et des autres se poursuivaient, un autre jeune assis à la place réservée au public se lâche. «Non, cette loi ne pourra être votée», dit-il. Lui aussi, va être mis dehors.
 

Face à cette situation, le Président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, demande au public de bien respecter tous ceux et celles réunis dans la salle. Sans quoi, la loi prévue à cet effet leur sera appliquée.
 

D’ailleurs, à l’immédiat, les forces de l’ordre décident d’évacuer tout le public présent afin que le calme puisse régner.

Au moment où ces lignes sont rédigées, 58 parlementaires doivent se prononcer sur le projet de loi n°22/2017 portant modification de l’article L.78 de la loi n°2017-12 du 18 janvier 2017 portant Code électoral.


Dakarflash6



Nouveau commentaire :