Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Attaque à Bamako: le président IBK décrète l'état d'urgence


Après l’attaque sanglante de l’hôtel Radisson de Bamako vendredi, Ibrahim Boubacar Keïta a tenu un Conseil des ministres extraordinaire dans la soirée. Le président malien a décrété l’état d’urgence pour dix jours ainsi que trois jours de deuil national en l’hommage des victimes.

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 21 Novembre 2015 || 24 Partages

Le gouvernement malien a décrété un deuil national de trois jours et l'état d'urgence pour dix jours à compter de ce vendredi soir après l'attaque de l'hôtel Radisson vendredi à Bamako. Ces mesures ont été décidées lors d'un Conseil des ministres extraordinaire présidé jusque tard vendredi soir par le chef de l'Etat Ibrahim Boubacar Keïta, rentré précipitamment en fin de journée d'un sommet de pays du Sahel à Ndjamena, au Tchad.

« Ce Conseil des ministres extraordinaires a donc pris les mesures suivantes, a déclaré le président malien : décret de l’état d’urgence dès ce jour, vendredi à partir de minuit, mise en berne de tous les drapeaux sur l’ensemble du territoire national et dans nos ambassades et consulats, deuil national de trois jours à compter du lundi 23 novembre à 0 h. »

« La terreur ne triomphera pas »

Une semaine après les attentats de Paris, le discours d'IBK n'était pas sans rappeler celui des autorités françaises après le 13 novembre, appelant notamment à l'unité

« Mes chers compatriotes, tel est le message grave et solennel que je me devais de vous lire en ce jour : que chacun et chacun garde son calme, sa confiance en la République qui saura défendre ses fils au-dedans comme au-dehors, a souligné le chef de l'Etat malien. Unis, nous vaincrons les forces du mal et de la terreur. La terreur ne triomphera pas dans le pays des fiers et courageux ancêtres que nous avons tant chantés. »

Bilan revu à la baisse

Le chef de l'Etat a aussi affirmé que l'attaque avait coûté la vie à 19 clients ou personnels de l'hôtel, plus deux assaillants, revoyant à la baisse le bilan annoncé précédemment de sources sécuritaires. IBK a également salué le travail des forces de sécurité locales et internationales :

« Nos forces avec courage ont réussi à réduire patiemment et à neutraliser définitivement ces illuminés qui étaient farouchement déterminés à faire des massacres total et complets de tout ce qui était porteur de vie à l’hôtel. Des forces de pays amis, dont la France, les USA et la Minusma se joignirent à la conclusion heureuse de cette tragédie qui eût pu connaître une ampleur toute autre, s'est-il félicité. Ces individus n’ont rien à voir avec la religion de Mahomet, une religion de paix. Le bilan est lourd : 21 morts, dont deux terroristes, et sept blessés. Il aurait pu être plus sévère n’eut été l’engagement immédiat, constant et courageux de nos forces de sécurité auxquelles il me plaît encore une fois de rendre ici, au nom de la République, l’hommage le plus vibrant. »
source:rfi.fr


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >