Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Attaque au Niger: Le Hcua, complice des terroristes


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 13 Octobre 2016 || 21 Partages

Ce mouvement est une composante de la CMA (Coordination des mouvements de l’Azawad), signataire de l’accord de paix. C’est dire que l’attaque de Tazalit apporte la preuve que le Hcua entretient de liens étroits avec certains groupes terroristes qui agissent toujours au nord du Mali. Ces groupes ont à leur actif de nombreuses attaques à Kidal et même dans la région de Mopti. 

 

Aussi, le Hcua devient-il aujourd’hui une source de menaces pour certains pays voisins du Mali, notamment le Niger. L’attaque du camp de réfugiés avait fait de nombreuses victimes, dont 22 soldats nigériens. Il s’agit plus précisément de 14 gardes, 5 gendarmes et 3 militaires. 

MORT DE CHEICK AG AOUSSA : Des zones d’ombre 

Le samedi 8 Octobre dernier, Cheick Ag Aoussa, n°2 du Hcua, a été tué à Kidal, suite à l’explosion d’un engin explosif qui a pulvérisé son véhicule. Ce proche d’Iyad Ag Gally, responsable de la rébellion au nord, revenait d’une réunion au camp de la Minusma à Kidal.  

La mort de Cheick Ag Aoussa soulève encore de nombreuses interrogations. Pour le Hcua (son organisation), il s’agit d’un « assassinat ciblé ». Organisé par qui ? 

Le Hcua ne précise pas. Mais en privé, de hauts responsables de la rébellion accusent les français d’avoir éliminé Cheick. 

Aussi, certaines sources lient la mort de ce chef rebelle à la récente attaque de Tazalit (Niger), où des combattants du Hcua étaient parmi les assaillants. Et d’autres sources indiquent que Aoussa et son fils étaient mêmes à la tête du commando qui a mené l’attaque au Niger. En attendant, beaucoup de zones d’ombre subsistent autour de cette affaire. 

GOUVERNANCE D’IBK : Spécialité ? Transport (euse) de fonds 

Avec les scandales financiers, les détournements de fonds et autres magouilles qui émaillent la gouvernance d’IBK, des personnes se spécialisent aujourd’hui dans le blanchiment d’argent et surtout le transport de fonds. 

A Bamako, le nom d’une dame circule avec insistance dans les milieux politico-financiers. La brave dame aurait des pions solides dans les allées du pouvoir et de la famille… Elle est pointée du doigt comme étant la «transporteuse » de fonds d’un haut dignitaire du régime.    

POLITIQUE : Et de 9 députés pour l’ADP-Maliba 

Lentement mais sûrement, l’ADP-Maliba est entrain de tisser sa toile à l’Assemblée nationale. En effet, un autre député, Adama Paul Damango (Urd) aurait rejoint les rangs de cette formation politique. Cette adhésion, si elle se confirme, porte à 9 le nombre de député de l’ADP. 

Celle-ci avait enregistré, il y a une dizaine de jours, l’adhésion de 3 élus, démissionnaires du Rpm. Et selon certaines indiscrétions, d’autres députés s’apprêteraient à rejoindre les rangs de l’ADP-Mali qui ambitionne de mettre en place son propre groupe parlementaire. 

Aussi, ce parti ambitionne de former un nouveau front de l’opposition avec d’autres partis politiques. Des tractations sont en cours pour ce front. 

A rappeler que l’ADP-Maliba était membre de la mouvance présidentielle. Mais le parti a quitté cette mouvance en dénonçant la gouvernance actuelle. 


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 12:07 Fillon lance l'offensive contre Valls