Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Attaque des Lions: Konaté, Sow et Diédhiou : Vers une redistribution des cartes


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 26 Septembre 2016 || 71 Partages

Attaque des Lions: Konaté, Sow et Diédhiou : Vers une redistribution des cartes
L'absence de Mame Biram Diouf pour la réception du Cap-Vert, le 8 octobre prochain au stade Léopold Sédar Senghor, dans le cadre de la première journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, va obliger Aliou Cissé a revoir son attaque. L'identité du prochain suppléant reste inconnue même si la bataille risque d'être âpre entre Konaté, Sow et Diédhiou. 
 

Dans le contrat qui le lie à la Fédération, Aliou Cissé a l’obligation de qualifier le Sénégal à la CAN- 2017, y faire bonne figure et également décrocher une place à la Coupe du monde 2018. Le premier objectif étant partiellement atteint, le sélectionneur prépare son équipe au plus grand rendez-vous footballistique mondial afin d’atteindre le second objectif. Malgré les 13 buts inscrits par les Lions lors des éliminatoires de la CAN, une redistribution des cartes s’impose au sein de l’attaque d’Aliou Cissé.

Konaté, le nouveau fer de lance ?

Les Lions ne sont pas démunis dans un secteur où plusieurs joueurs peuvent prétendre à un rôle majeur. Avec l’absence de Mame Biram Diouf qui purge sa suspension, le sélectionneur va confier le flambeau à Moussa Konaté, Moussa Sow ou encore à son joker de luxe, Famara Diédhiou.

Depuis sa prise de fonction en mars 2015, Aliou Cissé a fait de Moussa Konaté une des valeurs sûres en attaque. L’avant-centre du FC Sion a occupé la pointe de l’attaque pendant quelque temps avant que Mame Biram Diouf ne se révèle être le buteur providentíel. Même s’il ne marque pas à tous les coups, Konaté a prouvé qu’il est un véritable renard des surfaces. Il est ainsi l’attaquant le plus prolifique de Cissé depuis 2012. En attestent ses 9 buts en 18 sélections, soit une moyenne de 0,5 but par match. Néanmoins, le natif de Mbour ne semble plus être le choix numéro un de Cissé à la pointe de l’attaque en raison de l’omniprésence de Mame Biram Diouf, mais également d’un système qui ne laisse pas de place à deux attaquants de pointe.

Moussa Sow, une chance a saisi

La nouvelle alternative en attaque se nomme Moussa Sow. Oublié par le sélectionneur pendant 18 mois, le sociétaire de Fenerbahçe retrouve enfin la Tanière contre toute attente. Il peut évidemment passer au second plan dans la hiérarchie des buteurs derrière Moussa Konaté. Mais, Sow devrait logiquement bénéficier de plus en plus de temps de jeu, ne serait-ce que pour son expérience en Lion. En 35 sélections, le natif de Mantes-la-Jolie a marqué 10 fois soit 0,28 but par match. S’il joue souvent sur les flancs, l’ancien Lillois est plus prolifique comme attaquant de pointe. Depuis qu’il est revenu dans le championnat turc, Moussa a repris son show habituel. En deux sorties, il a marqué un but. Ses belles performances en Lion peuvent plaider en sa faveur. Il est aujourd’hui l’un des meilleurs buteurs de la Tanière. De quoi bousculer la hiérarchie établie depuis maintenant un an et demi par Aliou Cissé. Sa titularisation en attaque permettrait également au coach d’équilibrer sa ligne offensive, surtout que l’ancien meilleur buteur de la Ligue 1 française sait parfaitement évoluer en pointe et sur le côté. Un atout dont les Lions pourraient se servir contre les Requins Bleus.

Famara Diédhiou, le joker de luxe

Le néo-attaquant d’Angers, Famara Diédhiou, a une carte à jouer en tant que remplaçant, même si les places seront chères au poste d’attaquant de pointe. Son comportement, son leadership et surtout sa mentalité de combattant pourraient être un plus pour les Lions. Aujourd’hui, certains observateurs pensent que Diédhiou apparaît comme la solution la plus probable si Aliou Cissé choisit d’opter pour un 4-3-3 où l’attaquant de pointe doit davantage participer à la construction au jeu de son équipe. Par ses performances en club, l’Angevin semble désigné pour jouer ce rôle.

 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >