Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Autonomisation financière des femmes – «Jappo Liguey» un parfait exemple du leadership féminin


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 8 Mars 2016 || 26 Partages

Autonomisation financière des femmes – «Jappo Liguey» un parfait exemple du leadership féminin

La campagne de l’organisation non gouvernementale, Plan International « Parce que je suis une fille » visant à contribuer à l’amélioration de la vie des filles grâce à l’éducation, le développement des compétences et l’autonomisation à travers la micro finance semble avoir porté ses fruits au Sénégal. Le «groupe «Jappo Liguey» qui a installé ses quartiers à Guédiawaye, dans la banlieue Dakarois en est la parfaite illustration. Armée d’une meilleure compréhension de la dynamique de la gestion financière, motivée par une estime de soi  débordante, chaque membre de cette association de jeunes filles est devenu  économiquement plus actif et socialement responsable. Gfm.sn est allé à leur rencontre pour en savoir un peu plus sur le leadership qu’incarnent ces génies de la micro finance.

Elles sont jeunes, ambitieuses mais surtout déterminées. Dénichées au quartier Wakinan de Guédiawaye, ces filles regroupées autour d’une association dénommé «Jappo Liguey» font parti du lot de 41 000 jeunes a qui a bénéficié des projets de micro finance initié par Plan International dans au Sénégal. L’intérêt porté par notre rédaction sur cette association de jeunes filles qui fait parler d’elle dans cette partie de la capitale s’explique par le modèle d’investissement et les résultats convaincants  réalisés,  par ce groupe dans la microfinance.

Maimouna Diop, à peine la vingtaine d’années fait office de secrétaire  général dans cette association.  «Nous avons monté cette association en 2012.  Il s’agissait d’un petit groupe composé de 23 filles. Mais aujourd’hui le groupe s’est élargi et compte plus de membre. C’est une association, mais c’est également une deuxième famille pour nous. Comme des sœurs nous constituons un bloc solide autour de notre présidente Oumou Dieng qui ne cesse de nous motiver, car le groupe en avait vraiment besoin. Ce n’était pas évident pour nous d’arriver jusque là. Au début les gens ne nous prenaient pas au sérieux car on avait commencé par des cotisations de 100 par personne tous les vendredis. Aujourd’hui, c’est-à-dire quatre (4) ans après, les cotisations hebdomadaires sont fixés à  400 F CFA par personne. Cet argent est soigneusement gardé et des prêts sont accordés aux membres demandeurs mais  intérêt de 5000 F CFA qu’il doit verser à la caisse».

Toujours,  selon elle, «parallèlement à la caisse d’épargne,  une caisse de solidarité est ouverte pour assister les membres de l’association qui sont dans le besoin ou qui ont des difficultés financière.  Grace à l’argent de la caisse j’ai créé une activité génératrice de revenus. J’ai ouvert mon propre salon de coiffure tout le matériel qui s’y a été acheté grâce à cet argent».

Pour sa part  Salla Ba qui a rejoint l’association l’année dernière, a déclaré que si l’association arrivée à ce stade aujourd’hui, c’est grâce au courage qu’elle et ses «sœurs» ont fait montre. «Au début, nous étions 23 filles et maintenant nous sommes 30. Grâce à ce projet, j’ai pu réaliser mes rêves et subvenir à mes besoins. La caisse m’avait prêté 50.000 F CFA et avec cette somme, je suis partie en Mauritanie acheter des marchandises pour les revendre. Il faut noter aussi qu’on ne fait pas de prêt à quelqu’un qui ne fournit pas d’efforts car on ne veut pas avoir des problèmes. Le groupe est composé de jeunes femmes âgées entre 18 et 25 ans. Par ailleurs, ce que nous attendons de Plan International, c’est un soutient et de l’aide».

 A l’image de Maimouna et Salla tous les membres de cette association ont bénéficié des prêts pour lancer leurs activités.  Mariama Diallo, ne dira pas le contraire car «c’est grâce au projet qu’elle a pu acheter une machine à coudre» avec laquelle elle confection des habits qui lui font   gagner de l’argent.


DakarFlash3




1.Posté par sonia le 08/03/2016 09:57
nous sommes une équipe de 3 jeunes filles très sensuelles et pleines de feeling
nous vous proposons des séances de massage discret , sensuel et inoubliable.
seules dans notre cabinet de massage, nous vous faisons voyagés au paradis du plaisir
1-BIJOU notre drianke 24 ans
2-SONIA 20 ans metisse cap- verdienne
3-KIA belle et sexy taille fine19 ans
eh wi, vous avez l’embarras du choix, des filles de jeunes et belles et surtout professionnelles.
satisfaction assurée ou rembourser
tel: 77 561 52 04 / 78 433 89 49
ou visitez notre site web : www.badzcool.wix.com/maindubonheur

Nouveau commentaire :