Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Avortement et exercice illégal de la médecine : Le comédien Abdallah Ndiaye prend 1 an dont 3 mois ferme


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 24 Août 2016 || 95 Partages

Connu à travers le petit écran, dans les téléfilms avec la Troupe Saint Louisienne, « Bara Yeggo », Abdallah Ndiaye est dans le pétrin. Il a été placé sous mandat de dépôt le 12 août dernier et a fait face  au juge du tribunal de Grande instance de Dakar statuant en matière de flagrant délit.
Abdallah Ndiaye est poursuivi pour le délit de « procuration d’avortement et exercice illégal de la médecine». Il a contribué, selon l'accusation, à l’avortement de la dame Fatimétou Large.
A la barre du tribunal, le comédien a reconnu les faits qui lui reprochés en déclarant que c'est Fatoumata qui l'a contacté et qu'il aurait même essayé de l’en dissuader.
« Quand on a discuté ça m’a rappelé une fille qui était à l'UGB et qui avait le même problème. Elle était venue me voir pour avorter, mais j'avais refusé le lendemain et elle s'est suicidée ».   
Il explique qu'il n'en est pas à son coup d’essai,  et ignore le nombre de fois qu'il l'a commis. Il est cependant conscient que c'est un délit.
Quant à Fatoumata, elle adéclaré qu’une personne qu’elle n’avait jamais vue auparavant l'a mise en rapport avec Abdallah.  « Il m'a demandé 150.000 FCFA. Mais nous sommes finalement tombés d'accord sur 50 mille Fcfa. J'ai eu des complications et je suis allé voir un médecin à l'hôpital Philipe Maguilène Senghor. »
Abdou Aziz Sarr, géomètre topographe de formation et petit ami de la prévenue qui a comparu à titre de témoin a déclaré être l’auteur de la grossesse, mais n'était pas au courant de la tentative d'interruption de grossesse.
Le ministère public a requis une peine 3 ans ferme pour Abdallah Ndiaye puisqu'étant multirécidiviste, et déjà condamné. 
L'avocat de Fatoumata a  plaidé pour une application extrêmement bienveillante de la loi vu sa qualité de délinquante primaire et de son âge.
L'avocat d’Abdallah lui emboîtera le pas.  
Le tribunal a finalement relaxé Abdallah du délit d'exercice illégal de médecine mais l'a déclaré coupable de procuration d'avortement. Il a été condamné à 1 an de prison dont 3 mois ferme et Fatoumata à 3 mois assorti de sursis...

Dakarflash2



Nouveau commentaire :