Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Aziz Ndiaye prêt à organiser un tournoi entre Balla Gaye 2, Yékini, Bombardier... s’ils acceptent un cachet de 50 millions F Cfa


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 14 Octobre 2015 || 27 Partages

Il se garde de torturer ses méninges pour effectuer le classement des quatre ténors de la lutte sénégalaise. Promoteur de lutte, Aziz Ndiaye l’a dit sur Seneweb.com.

Même s’il trouve que c’est « compliqué », il a, néanmoins, pris son courage à deux mains, avant de se prononcer. Selon lui, Balla Gaye 2, Bombardier, Yékini et Modou Lo constituent les 4 grands de la lutte au Sénégal.

A l’origine de ce classement, le promoteur de lutte estime que « Balla Gaye 2 a fait un très bon parcours. Il a réalisé l’un des plus grands exploits en prenant le meilleur sur Yékini. Il a été aussi roi des arènes. Il y a aussi Bombardier. Deux fois Roi des arènes, ce n’est pas une mince affaire.

Il est venu de loin pour régner actuellement dans l’arène. Yékini, dans la mesure où il est resté 15 ans sans concéder la moindre défaite, a réussi à conserver pendant 8 ans la couronne. Le 4e pour moi, c’est Modou Lo.

Il a réussi à battre Eumeu Sène et Gris Bordeaux. Mieux, il a moins de défaites que Gris Bordeaux et Eumeu. L’autre chose qui plaide en sa faveur, c’est qu’il a plus de victoires que Gris et Eumeu Sène.

Le classement des quatre meilleurs lutteurs de l’année par le promoteur

Dans ce quatuor, explique Aziz Ndiaye, il y a 3 Rois des arènes et un lutteur qui n’a concédé que deux défaites dans sa carrière. Certains vont dire que je fais du favoritisme. Mais tel n’est pas le cas et j’assume », a-t-il dit, avant de lancer un défi à ces lutteurs.

«Je suis prêt à organiser ce tournoi, à condition qu’ils acceptent un cachet de 50 millions F Cfa. Mais si je devais organiser ce tournoi, j’enlèverais Modou Lo pour mettre Eumeu Sène ou Gris Bordeaux.

Sachant que Modou Lo a déclaré qu’il ne peut pas lutter contre Yékini, il ne pourra pas y participer. Les 

lutteurs sont rattrapés. Je voudrais aussi que les lutteurs sachent que je ne peux pas limiter les cachets ou imposer à un lutteur de diminuer son cachet. Je suis libre de dire ce que je veux », prévient le promoteur de lutte, Aziz Ndiaye.

Reste maintenant à savoir est-ce que les athlètes vont accepter de nouer leurs “guimb” pour se battre autour de 50 millions F Cfa. Avec à la clé, trois combats et quatre pour les deux finalistes du Tournoi.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :