Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



BACCALAURÉAT 2016 : 152.575 candidats attendus devant 482 jurys


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 8 Juillet 2016 || 753 Partages

BACCALAURÉAT 2016 : 152.575 candidats attendus devant 482 jurys

Le directeur de l’Office national du baccalauréat, Babou Diakham, a annoncé vendredi que 152.575 candidats sont inscrits cette année à cet examen pour lequel des mesures drastiques sont prises pour décourager toute fraude.

Parmi eux, 119.950 sont issus des séries littéraires, soit 78, 6 % de l’effectif global, contre 32.625 pour les séries scientifiques et techniques qui représentent 21, 4 % des inscrits, a précisé M. Diakham, lors d’une conférence de presse.

Les pourcentages des candidats des séries S, G et T s’élèvent respectivement à 18, 8 %, 2, 3 % et 0, 3 %.

Les 119.950 candidats seront répartis entre 482 jurys dans 241 localités. Ces jurys seront installés dans 395 centres dont 75 centres secondaires, a-t-il indiqué.

Babou Diakham ajoute qu’il y a 72.740 filles parmi les candidats inscrits cette année, soit 47,7% de l’effectif total.

Le nombre de candidats officiels se chiffre à 119.909, ce qui représente 78,6% du nombre total d’inscrits, contre 32.666 candidats individuels, soit 21,4%. Sur les 119.950 candidats inscrits, 752 candidats sont des étrangers.

Au chapitre des innovations introduites cette année pour un bon déroulement de l’examen, Babou Diakham a, entre autres, cité une implication plus grande du ministère de l’Education nationale et de celui de la Formation professionnelle, de l’Artisanat et de l’Apprentissage dans l’organisation du baccalauréat.

Il y a aussi la non convocation de vacataires de l’enseignement supérieur pour la présidence de jurys.

Au nombre des mesures prises cette année figurent également la correction des épreuves sur place, l’augmentation des avances sur les frais de déplacement de 33% pour les examinateurs et de 24% pour les présidents de jury. Il y a également une facilitation de l’établissement des ordres de mission et des feuilles de déplacement, avec la sortie de l’autorisation du Premier ministre de dépasser les dix jours pour la durée des déplacements avant la 15 juin 2016.

Le directeur de l’Office national du baccalauréat a par ailleurs prévenu que des mesures drastiques sont prises pour dissuader les candidats de recouvrir à la fraude, en particulier à travers l’usage du téléphone portable.


Dakarflash2



Nouveau commentaire :