Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



BOLT : "J'espère que j'ai mis la barre suffisamment haute pour que personne ne puisse le refaire"


"J'espère que j'ai mis la barre suffisamment haute pour que personne ne puisse le refaire", a déclaré Usain Bolt après avoir décroché vendredi à Rio sa neuvième médaille d'or olympique, répartie sur trois éditions des Jeux (2008 à 2016). Bolt rejoint ainsi le Finlandais Paavo Nurmi, fondeur et crossman dans les années 1920, et l'Américain Carl Lewis, sprinteur et sauteur en longueur à la fin du XXe siècle, au rang d'athlète le plus titré de l'histoire des JO.
Neuf médailles d'or olympique lors de trois éditions consécutives des JO. Quel est votre sentiment?

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 20 Août 2016 || 3357 Partages

BOLT : "J'espère que j'ai mis la barre suffisamment haute pour que personne ne puisse le refaire"
"C'est un soulagement, je l'ai fait. Je suis content de moi, j'ai accompli tellement de choses, je suis juste fier de moi. Jamais je ne pensais que je serais capable de faire le "triple triplé" aux jeux Olympiques. Le premier (triplé) j'étais simplement heureux, le deuxième était un défi et décrocher le troisième est juste quelque chose d'incroyable. J'espère que j'ai mis la barre suffisamment haute pour que personne ne puisse le refaire. Les gens me demandent toujours si je suis imbattable. Quand on parle en termes de championnats, je pense que je le suis." 

Comment s'est passée la course?  
"Dès que j'ai mis la main sur le témoin (en tant que dernier relayeur), je savais que j'avais gagné, parce qu'il n'y avait personne à côté de moi qui pouvait aller plus vite que moi aujourd'hui. Avant le relais, j'ai parlé à l'équipe et je leur ai dit +Passons-nous le bâton (correctement), soyons des adultes+. On arrive toujours à se passer le bâton, ce n'est peut-être pas toujours parfait mais tant que le témoin arrive dans ma main (en tant que dernier relayeur), c'est ensuite différent".  

Quelle est la recette de votre succès?  
"Dur labeur, sueur et sacrifices. J'ai fait tellement de sacrifices pendant des années".  

Que ressentez-vous, alors que votre carrière olympique est terminée?  
"Je savais que ça allait arriver. J'ai des sentiments mélangés. Je n'ai pas d'expression pour qualifier ces triplés. Ce sport va me manquer, les Jeux vont me manquer parce que les JO sont pour un athlète le plus gros évènement possible. Mais j'ai prouvé que je suis le plus grand de ce sport et pour moi c'est une mission accomplie."  

Vous risquez de perdre une de vos médailles, celle du relais 2008 en raison du contrôle positif de Nesta Carter. Quel est votre sentiment? 
"Ca ne changera en rien mon héritage. Je serai déçu bien sûr de perdre cette médaille mais c'est la vie. Que voulez-vous faire? Je n'ai aucun contrôle là-dessus. On est sur le bon chemin contre le dopage en athlétisme. Je fais confiance à l'Agence mondiale antidopage et la Fédération internationale d'athlétisme, ils font du bon boulot".  

Quelle suite pour vous?  
"(Il regarde son agent) Rien. J'ai besoin de nouveaux objectifs. Mais là je pars en vacances et je me repose". Propos recueillis en zone mixte et conférence de presse

Dakarflash2



Nouveau commentaire :