Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Babacar Justin Ndiaye, politologue : "La médiation au Burkina est loin d’être un succès"


La médiation de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), dirigée par le Président Macky Sall au Burkina Faso est un échec. De l’avis du journaliste et politologue Babacar Justin Ndiaye, le président de la République et Cie ont manqué de fermeté devant le chef des putschistes burkinabè.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 22 Septembre 2015 || 41 Partages

Babacar Justin Ndiaye, politologue : "La médiation au Burkina est loin d’être un succès"
La médiation du chef de l’État dans la crise au Burkina Faso est, selon Babacar Justin Ndiaye, un camouflet qui ne dit pas son nom. Invité, hier, par la rédaction de Walf Tv repris par le quotidien Walfadjri, M. Ndiaye a estimé que les mandataires de la Cedeao n’ont pas été coriaces vis-à-vis de l’actuel homme fort du Burkina Faso, le Général Gilbert Diendéré, chef de la junte opérée par le régiment de la sécurité présidentielle (Rsp). 

Selon le politologue, avec les propositions portées par Macky Sall, au nom de la Cedeao, le Burkina Faso emprunte maintenant un chemin sans issue. Il en veut pour preuve la loi d’amnistie réclamée par les putschistes dans le « projet d’accord politique » de la Cedeao. « C’est une solution de facilité. Vous prenez votre régiment, vous massacrez autant de gens que possible et vous dites : maintenant, on tourne la page, on oublie tout et la vie recommence », déplore Babacar Justin Ndiaye avant d’ajouter : « Je dis que le Burkina est dans l’impasse ». 

Le journaliste politologue s’interroge également sur le comportement de la communauté internationale dans cette crise. « La diplomatie et la duplicité sont des vases communicants. En plein jour, on condamne Diendéré alors qu’en pleine nuit, on l’encourage et on le pousse dans le dos. Pourquoi ? Pour des pesanteurs géopolitiques évidentes. Parce que, certes, le Rsp est maudit, mais c’est un meilleur rempart. Si le Rsp n’est pas là-bas, il n’y a pas de puissance de feu et ce sera une porte ouverte aux djihadistes », souligne-t-il. 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >