Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Bamba Fall: « si toutefois, ils pensent qu’ils peuvent violer librement nos textes et lois, ils feront face à des combattants


Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 29 Octobre 2017 || 58 partages || 2 commentaires

Bamba Fall: « si toutefois, ils pensent qu’ils peuvent violer librement nos textes et lois, ils feront face à des combattants
 

«Le jour où l’Assemblée nationale va convoquer les députés pour lever l’immunité parlementaire du maire de Dakar, nous verrons pire que ce qui s’était passé le 23 juin 2011. Et, le Président de la République, Macky Sall, ne pourra pas nous en empêcher», a dit ce samedi, Bamba Fall, Maire de Médina. L’avertissement est en tout cas de taille.
 

Pis, Bamba Fall, prévient les députés-membres de la Commission des Lois de l’Assemblée nationale : « si toutefois, ils pensent qu’ils peuvent violer librement nos textes et lois, ils feront face à des Républicains, des combattants et des héritiers de Léopold Sédar Senghor».
 

C’était lors d’un rassemblement organisé par les «pro-Khalifa» au Boulevard Général De Gaulle que l’édile de Médina a lâché ces bombes. Ces derniers manifestent contre la demande de levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall par le Procureur de la République.
 

Pour rappel, Khalifa Sall est en prison, depuis le 7 mars dernier, pour présumés détournement de capitaux, faux et usage de faux en écritures de commerce et blanchiment de capitaux dans le cadre de la gestion de la Caisse d’avance de la Mairie de Dakar.
 

Actusen.com


Dakarflash4




1.Posté par moi le 29/10/2017 13:29
il y a un vide juridique dans le code électoral.Car comment comprendre que les autorités judiciaires puissent permettre à une personne inculpée d'être sur les listes électorales ? cette personne une fois élue va évoquer son immunité. C'est là où le bât blesse, ayons le courage de réviser ce code électoral. je vous propose la révision suivante " est déclarée inéligible tout candidat inculpé par une autorité judiciaire" cela nous évitera de disserter sur la levée de l'immunité parlementaire qui ne doit pas être un problème, car déjà réglée par la constitution et le code de procédure pénale.

2.Posté par mousseul le 30/10/2017 01:10
Ce vide juridique arrange les politiciens qui n'ont pas envie de fournir le bâton pour se faire tabasser !

Nouveau commentaire :