Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Ban Ki-moon salue l'action de la princesse Astrid contre la malaria


Le secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon, a rendu hommage lundi soir à l'action de la princesse Astrid de Belgique comme représentante spéciale du partenariat Roll Back Malaria (RBM) pour la lutte mondiale contre le paludisme, une fonction qu'elle a assurée durant huit ans et à laquelle elle mettra un terme à la fin de l'année alors que la malaria recule dans le monde sans toutefois être totalement éradiquée.

Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 14 Décembre 2015 || 8 Partages

Ban Ki-moon salue l'action de la princesse Astrid contre la malaria
"Votre engagement sans faille a permis de sauver plus de six millions de vies et atteindre l'objectif lié au paludisme contenu dans les Objectifs du Millénaire pour le Développement (en français OMD). Je salue votre compassion remarquable, votre action résolue et votre activisme infatigable envers l'humanité. Je suis inspiré par votre engagement personnel pour l'humanité. Et je suis honoré d'avoir travaillé avec vous pour mettre fin aux décès dus au paludisme", a affirmé M. Ban dans un message vidéo diffusé lors d'une réception à Bruxelles.

L'échéance de la fin 2015 pour la mission assurée par la princesse Astrid correspond à l'expiration des huit OMD (en anglais MDG), lancés en 2000 et qui se terminent cette année en ayant permis de combattre l'extrême pauvreté et la faim, le paludisme et d'autres maladies. Pour la suite, les 193 pays membres de l'ONU ont défini en septembre 17 Objectifs de développement durable (ODD), plus vastes et déclinés en 169 "cibles" pour la période 2016-2030.

"Aujourd'hui, nous célébrons des avancées majeurs dans notre combat contre la malaria", a ajouté M. Ban. "Grâce à une coordination renforcée avec le partenariat Roll Back Malaria et des financements accrus, les taux de mortalité globale ont diminué de plus de moitié depuis 2000 et a cible global des OMD concernant la malaria a été atteinte", a-t-il souligné.
7sur7

Dakarflash2



Nouveau commentaire :