Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Bébé de l’année musulmane, la tradition se perpétue…


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 10 Octobre 2016 || 402 Partages

La célébration du bébé de l’année musulmane est devenue une tradition. A l’instar du bébé de l’année, fêté tous les 31 décembres, la communauté musulmane se singularise, en procédant, elle aussi, ce mercredi 12 octobre à sa 13ème édition de célébration du bébé Achoura. Un souhait de Sérigne Saliou Mbacké qui a pour objectif de renforcer les liens entre frères musulmans, selon La tribune.

Des bébés sont choisis pas hasard pour être appuyés par le comité Achoura, présidé par Adjia Ndoumbane Seck qui retrace les origines de cette oeuvre sociale: “C’est parti de la confusion que certains font entre le calendrier grégorien auquel s’identifie le christianisme et le calendrier lunaire auquel s’identifient les musulmans. C’est sur le Ndiqueul de Sérigne Saliou Mbacké, alors khalif général des mourides qui avait instruit à Sérigne Alioune Thione de mieux faire connaitre l’événement d’Achoura…”

Une façon de rediriger les musulmans vers leur religion, afin qu’ils comprennent que les dates de 24 et 31 décembre ne sont pas leurs références, selon Mme Adjia Ndoumbane Seck. “Cette initiative est destinée aux musulmans démunis et qui ne peuvent pas tendre la main pour avoir à quémander de quoi se prendre en charge et pouvoir accoucher sans complication. C’est de la solidarité islamique au sens propre“, a-t-elle confié.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :