Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Bouna Coundoul : «Qu'on m'appelle où pas, je resterai toujours fier d'être sénégalais»


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 22 Décembre 2015 || 26 Partages

Bouna Coundoul : «Qu'on m'appelle où pas, je resterai toujours fier d'être sénégalais»

Vous avez rejoint l’Afrique du Sud depuis le mois de mai dernier. Est­ce que tout se passe comme vous l’espériez ? 
Pour le moment, tout va bien. Je me sens comme chez moi. Dieu merci.

A votre arrivée, vous avez signé un contrat de quatre mois. A la fin de la saison, vous avez renouvelé pour deux ans avec option. ​Qu’est­ce qui vous séduit au Platinum Stars Fc ? 
Au début, je voulais voir si le club allait me séduire à travers son style de jeu et ses objectifs. Finalement, j’ai adhéré au projet du club et j’ai décidé de rester pour deux saisons, avec option.

Vous aviez rejoint l’Afrique du Sud juste après la Can­2015. Mais il vous a fallu attendre cette saison pour jouer. Qu’est­ce qui a retardé votre intégration ? 
C’est le permis de travail qui m’empêchait de me qualifier. A la fin de la saison, quand je suis retourné au Sénégal, j’en ai profité pour finaliser tous les papiers afin d’être en règle et bien préparer la reprise.

Est­ ce un championnat qui vous aide à progresser ? 
Contrairement aux autres pays, c’est un championnat où il faut être très technique. Ici, c’est comme au pays de la «Samba» (Ndlr : Brésil). Il y a un une ressemblance avec le jeu brésilien, car les gens aiment faire des dribbles, des feintes pour produire du beau spectacle. Ce n’est pas un championnat qui demande aux joueurs une rigueur tactique, mais plutôt à être bon sur le plan technique. Mais cela dépend aussi des entraineurs et des systèmes qu’ils mettent en place.

Donc des regrets d’avoir choisi cette destination ? 
Des regrets ? Non, du tout. Au contraire, suis heureux ici. Sur le plan financier, j’ai presque ce que j’avais quand j’étais aux Etats­Unis ou encore en France. En outre, comme je l’ai dit tantôt, c’est un bon championnat avec un niveau rythmé et élevé.

Capitaine de l’équipe nationale du Sénégal avec Giresse, depuis quelque temps, vous n’êtes plus rappelé en sélection par Aliou Cissé. Avez­vous une idée de votre non sélection ? 
C’est le choix du coach et je le respecte avec philosophie. Par contre, qu’on m’appelle ou pas, je serai toujours patriote. Si on m’appelle, je répondrai toujours présent et je n’hésiterai jamais à venir défendre à 100 % les couleurs de mon pays, de ma nation. Si je suis devenu quelqu’un aujourd’hui, c’est grâce à mon pays.

Votre dernière conversation avec Cissé date de quand ? 
Du mois de mai dernier, lorsqu’il était venu ici (Ndlr : en Afrique du Sud) superviser un match. Par la suite, quand je l’appelais, je ne pouvais plus le joindre. Pire encore, il ne répondait pas à mes messages. Mais comme que je suis patriote, lorsque le Sénégal s’est déplacé pour livrer sa rencontre au mois de juin dernier (contre l’Afrique du Sud), j’ai pris la peine d’appeler Lamine Diatta pour lui dire que je supporte mes frères et que je suis de tout cœur avec eux. Avant de raccrocher avec lui, je lui ai dit de transmettre à Aliou que je l’appelais en vain. De même, j’ai envoyé un autre message à Tony Sylva pour qu’il transmette à Aliou que je l’appelais souvent sans succès. Peut­être aussi qu’il (Aliou Cissé) n’a pas vu mes tentatives pour le joindre. Ou peut­être qu’il était pris. 

Avec tous ces faits, ne vous sentez-vous pas dans le discours de Demba Bâ qui soutenait récemment qu’Aliou Cissé avait zappé tous les anciens cadres du groupe ?
Je pense que les choix du coach sont personnels. C’est lui qui choisit ses hommes, donc il faut les respecter. Que ce soit ceux qui sont convoqués ou les autres, je considère tous les joueurs comme des cadres. Dans cette équipe du Sénégal, tous les joueurs qui ont connu leurs beaux jours ont laissé leurs empreintes. Les hommes passent, mais l’équipe nationale demeure. Demba Bâ est un patriote et, à mon avis, personne ne peut nier ce qu’il a fait dans cette sélection. Il a toujours montré son amour et sa dignité à chaque fois qu’il portait les couleurs du Sénégal. De même que les autres.

Avec ce recul, est­ce que cela n’anticipe pas votre retraite ?
Non du tout. Au contraire, je continue à travailler. Je ne crois qu’au travail et je suis dans cette logique. Je suis patriote et je le resterai pour toujours. Le coach sait ce que je peux apporter à ce groupe. Du coup, je suis serein et je reste dans mon coin à travailler dur jusqu’à ce qu’on fasse appelle à moi. Je suis dans un nouveau club, j’ai des défis à relever pour être au top. J’ai un nouveau challenge, donc pourquoi penser à la retraite ? Le gardien de l’Italie, Guianluigi Buffon, a 37 ans. Pourtant, il est toujours dans cette équipe. Donc, si le destin dit que je reviendrai dans l’é­quipe, je n’y pourrai rien. Je continuerai à faire ce que j’ai à faire. Qu’on m’appelle où pas, je resterai toujours fier d’être sénégalais et de supporter l’équipe nationale.

De loin, avez­vous suivi les performances de l’équipe olympique ? 
Oui, je regardais souvent les rencontres à la télé et je vois aller loin cette sélection. Non seulement elle est composée de joueurs talentueux, mais de jeunes ambitieux pour le futur. Il faut les accompagner et les soutenir. Qu’il y ait un suivi de cette équipe. Ce sont des jeunes qui seront là demain avec la sélection A. Donc notre rôle et notre devoir, c’est de les accompagner

wiwsport


DakarFlash3




1.Posté par Fallviga le 22/12/2015 14:15

Nouvel arrivage de produits appelés SPRAY. Très efficaces contre l'éjaculation précoce (gaawa daanu), et les troubles de l'erection. Ce produit retarde sensiblement l'éjaculation durant le rapport pendant des minutes et vous donne pleine confiance devant la femme...
Sans effets secondaires, ce produit augmente grandement votre désir sexuel et vous rend plus forts et encore plus endurant si vous êtes forts.
A utiliser 10 à 15 mn avant le rapport. Efficacité garantie, satisfait ou remboursé.
Le stock est limité et le prix est très bas, livraison possible dans la discretion totale et rapidement
Appelez vite au 70 325 08 41

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:35 FC Barcelone - Real Madrid : les compos probables