Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Bradage du littoral à Guédiawaye : Aliou Sall et 4 autres édiles accusés de bouffer le foncier


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 31 Mai 2016 || 521 Partages

La ville de Guédiawaye souffre de la boulimie foncière. L’espace dénommé « Filaos » est morcelé par les édiles de 5 communes qui s’y prennent à cœur joie. Un bradage flagrant du littoral au grand dam de l’environnement, sous le regard complice des auxiliaires de l’Etat.

Depuis quelques temps à Guédiawaye, on assiste à des lotissements dans la forêt dénommée « Filaos ». Le subterfuge trouvé a été de faire croire aux populations que les arbres appelés filaos ont une durée de vie de 25 ans. Ainsi, il fallait les détruire et y planter d’autres. Alors dans la stratégie de plantation, la superficie qui abritait ces espèces fauniques a été réduite. Conséquences : ces terres non plantées, informe « Direct info », ont servi à des lotissements sous l’égide du maire de la ville Aliou Sall et de quatre autres édiles que sont Aminata Kanté, Baïdy Sèye, Aïssata Sow Diawara et Racine Talla.
A en croire les infos livrées par nos confrères, les maires de la ville de Guédiawaye sont au centre de cette grosse affaire. Interpellée sur la question, la première magistrate de Sam Notaire, Aminata Kanté se lâche dans les mêmes colonnes : « cinq maires de cette ville ont fait une délibération sur ces parcelles. Mais je dois avouer que nous n’avons attribué à personne des terrains. Toutefois, dans cet imbroglio, les interrogations ne manquent pas. Où sont les responsables du Cadastre, de l’urbanisme, des domaines et des eaux et forêts à guédiawaye ? Seraient-ils dans le coup ? Tout compte fait, des voix s’élèvent déjà pour dénoncer cette boulimie foncière qui ressemble fort à un « tong tong » où les forts prennent la plus grande portion au détriment des faibles. 

Dakarmatin.com

DakarFlash1




1.Posté par mousseul le 31/05/2016 21:44
Appel d'urgence à la Justice pour démêler cette affaire de terrains qui sent le roussi ! Il faut en finir avec les Élus qui confondent biens immobiliers nationaux et biens privés.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 17:04 Gare à l'arnaque des gels à l'aloe vera