Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Burkina : enquête sur 110 millions d’euros de contrats passés durant la Transition


L'exécutif burkinabè a annoncé la mise en place d'un comité interministériel pour se prononcer sur la transparence de 18 contrats passés entre octobre et décembre par le gouvernement de Transition. Le montant de ces marchés s'élève, selon nos informations, à environ 111 millions d'euros.

Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 22 Janvier 2016 || 26 Partages

Burkina : enquête sur 110 millions d’euros de contrats passés durant la Transition

Le fait est assez inédit pour être signalé. Le gouvernement du Premier ministre, Paul Kaba Thieba, veut voir clair dans les derniers marchés attribués durant la Transition.

Un comité interministériel a ainsi vu le jour pour se pencher sur les conditions d’octroi de 18 marchés dont le montant cumulé atteint 72, 174 milliards de F CFA (111,3 millions d’euros), selon un décompte effectué par Jeune Afrique.

Présidé par le ministre de l’Économie, ce comité va s’assurer du respect des règles de passation des marchés publics, de la disponibilité des ressources et de l’état d’avancement des travaux.

On peut se demander comment autant de marchés ont pu être passés en si peu de temps, insiste un ministre.

Les plus emblématiques des contrats en question concernent les travaux de la route Kongoussi-Djibo confiés au groupement GER/Sonaf pour un montant d’environ 20 milliards F CFA ou encore ceux du Centre hospitalier de Ziniaré et du Centre de traitement de déchets octroyés à CGE (Compagnie générale d’entreprise) pour plus de 14 milliards de F CFA. Il y a également l’aménagement du marigot du Mogho Naaba, confié à Cogeb international pour 8, 251 milliards de F CFA.

Ces contrats ont été attribués soit sous forme d’appels d’offres internationaux ouverts ou de gré à gré.

« On peut se demander à juste titre comment se fait-il que tous ces marchés aient pu être passés en si peu de temps. Le gouvernement s’inquiète seulement qu’autant de marchés aient pu être octroyés parfois en entente directe sur des montants importants », insiste Rémi Dandjinou, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement.

Audit de la Transition

L’heure des comptes a-t-elle sonné ? C’est en tout cas, ce que croit savoir le porte-parole de l’exécutif burkinabè.

« Le gouvernement, et c’est un engagement du président Roch Marc Christian Kaboré, veut auditer les comptes de la Transition », a-t-il expliqué. L’exécutif soupçonne que ces contrats pourraient avoir été entachés de corruption.

« Si on se rend compte qu’il y a eu des manquements, ces marchés seront annulés », a averti Rémi Dandjinou.

Jeune Afrique


Dakarflash2




1.Posté par eva le 22/01/2016 21:57
De la sensualite du bonheur au plaisir vous en aurez assez avec les mains du bonheur .de belles filles sexy et proposent des seances de massages dans un cadre calme et discret .
Je sais que vous mourez d’envie de nous découvrir, envie de nous rencontrer en séance de massage .
eh wi, vous avez l'ambara du choix, des jeunes filles teint clair ou noir et belles et surtout professionnelles.
satisfaction assurée ou rembourser alors faites le 77 181 19 99 / 76 739 37 29 ou 70 590 49 46

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >