Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Burundi : le Comité des Nations unies s’inquiète d’une possible dérive génocidaire


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 13 Août 2016 || 378 Partages

Burundi : le Comité des Nations unies s’inquiète d’une possible dérive génocidaire
Le comité des Nations unies contre la torture a demandé vendredi des investigations sur des actes de torture présumés au Burundi contre une ethnie.
 

« La torture est motivée par des raisons politiques » au Burundi et des indications laissent penser qu’elle est dirigée avant tout contre une ethnie, a mis en garde devant la presse le président du comité des Nations unies contre la torture, Jens Modvig. De tels actes contre un groupe, s’ils sont « systématiques », pourraient être considérés comme une alerte sur un probable génocide.

Le recours à la torture ne « donne aucun signe d’amélioration », a renchéri le rapporteur du comité au Burundi, Sébastien Touzé, déplorant une « rupture complète de l’État de droit ainsi qu’un état de tension politique » très alarmant.

Fosses communes

Le Comité se dit « particulièrement troublé » par le chiffre de 348 exécutions extrajudiciaires perpétrées en un an  depuis le début des violences liées au processus électoral. Ces données avaient été dévoilées récemment par le Haut Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme.

La présence de neuf fosses communes présumées inquiète également le Comité qui demande au gouvernement burundais « de mettre en oeuvre sans délai les moyens nécessaires afin de localiser, préserver et mettre en surveillance » ces sites.


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 12:07 Fillon lance l'offensive contre Valls

Vendredi 9 Décembre 2016 - 12:05 Six morts dans une attaque contre la police au Caire