Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



[CHRONIQUE] ENTRE AMITIÉ ET AMOUR: Huitième partie


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 21 Septembre 2015 || 753 Partages

J’était juste choquée par ce que je venais de voir. Non, je ne me trompais pas, c'était bien Amina (La nouvelle mariée) avec son ex copain Iba du moins c’est ce que je croyais. Mais d'après la scène que je venais de voir, ils étaient vraiment très proches; heureusement qu’ils ne m’ont pas vu…. Je ne tardais pas à aller rejoindre Khalil et les autres. Khalil me disait que j’avais pris du temps, je lui expliquais que Leila avait du mal à se trouver un taxi. Je ne voulais pas exposer ce que j'avais vu et gâcher notre journée. J’ai décidé de me taire et de régler ça avec Amina; d’ailleurs elle m’avait appelé la veille en me traitant de méchante par ce que je ne suis pas allée la voir dans son nouveau appartement depuis qu’elle a déménagé; c'était vraiment l’occasion. Khalil : Heu, reviens sur terre, tu penses a qui la? Je suis la moi… Moi: Sorry, j’ai trop de choses dans la tête. Khalil: Et tu veux pas en parler? Depuis quand tu me caches des choses?… Moi: Il est trop mignon quand il s'inquiète, No c’est rien, ce n’est meme pas important. Khalil: Hum okay, si tu le dis baby. On continua notre sortie en allant plus tard au restaurant manger et papoter. J’avais pas envie de trop rester au restaurant. J’avais dit à Khalil que j’avais mal à la tête et on quitta Papis et Latifah plus tôt que prévu . Khalil me connaissait si bien. Khalil: Ok Madame “Maux de tete”, c’est quoi ce cinéma que tu nous fais? Moi: J’ai mal à la tete di, et si on reste longtemps au restaurant, je vais m’évanouir ish... Khalil: Arrête ta comedie, je sais que tu n’as rien, prochaine fois on ira sans toi. Moi: Faites ce que vous voulez, tu m’étonnes? Khaliiiiiiiiiiiiiil sans moi nak (triste) Khalil: Lol je blagues, mais ca ne se fait pas, demain j’ai boulot mais ce weekend on se fait une soiree cine bb. Moi: Okay boo, merci de me comprendre. Khalil: Oui ma comedienne (Haha) Il m’embrassa au front et je descendis de sa voiture. J’allais directement me doucher et mieux réfléchir. Maman me rejoigna dans ma chambre; il y’avait mon grand frère au téléphone et il voulait me parler. Il s’appelle Mohamed, le beau gosse de la famille, il habite à paris et nous appelait de temps en temps. Je répondais à l’appel. Mohamed: Tite soeur Chérie comment tu vas? Hana namoma? Moi: Bah si, iow geudj nga woter mba diameu, damala merer sah… Mohamed: Je sais que tu ne peux même pas me merer, gno far. Félicitations pour ton bac, j’ai une grosse surprise pour toi . Moi: Surprise Surprise rek mais rien, et c’est quoi cette surprise?? Maman de son côté, était toute contente, elle souriait rek. Mohamed: Devines!! Moi: Sheut Mohamed, je ne suis pas forte en devinettes , vas-y dis moi rek please en plus j'ai mal à la tête. Mohamed: Okay, la première est que je vais bientôt venir au Senegal. Moi: (je hurlais de joie, j’oubliais même ma colère) T’es sérieux, ça nous fera tellement Plaisir Bro adoré , Haaa j'ai hâte Mohamed: Lool, je savais que t’allais plus être fâchée contre moi… La deuxième, hum, tu la verras quand je serais là bas. Moi: Hehehey, ça c’est mon frere, wa gawal gneuw on t’attend en tout cas. Mohamed: Bientôt sis, passe moi maman, je dois bouger la… Moi: Okay bro, bisou bisou love you. Mohamed: More more more . On est fous je sais; maman a parlé avec Mohamed vite fait et elle a raccroché .J'étais toute excitée à l'idée de revoir mon frère; 4 ans que je ne l’ai pas vu. Bref, Latifah m’envoya un message pour voir si j’allais mieux; elle est trop chouette. Je décidais de me rendre chez Amina le lendemain, histoire de voir comment elle va, et aussi mener ma propre enquête. Khalil voulait me déposer, histoire de me voir, j’ai vite refusé , je ne voulais pas le déranger. C'était un lundi, jour ouvrable, donc tonton sow ne devait pas être chez sa femme à moins qu’il prenne un congé. J’ai pris un taxi et direction chez Amina.J'étais venue à l’improviste, j’ai sonné et elle a ouvert, à voir sa tête, on dirait, elle qu'elle avait vu un fantôme. Elle avait porté une robe de chambre noire transparente, elle était un peu gênée. Amina: Ah Yasmina c’est toi… Namenala (elle se dirigea vers sa chambre pour changer d’habit) Yasmina: Malaraw, comment tu vas? Hana tu viens de te reveiller (il faisait 13h)? Amina: Ha non yewouna yageuna sah, legui ngey gneuw setsima, iow do nit toujours au mauvais moment? Yasmina: Mauvais moment??? Expliques?? Tu attends quelqu’un?? A ce que je saches ton mari doit être au boulot… Amina: Sheut, t’es folle! Je blagues rek, wa assieds-toi, beuri nga histoire torop Yasmina: Ah wah dafey leer nak. Je m’asseyais et la fixa droit dans les yeux. Je ne savais même pas par ou commencer. Heu Amina, hier j’ai vu une personne qui te ressemblait tellement à la plage X mais mon for interieur me dit que ça ne peut pas être toi. Amina: Mane mi dama tal dohi, je gère mon ménage, j’ai pas ce temps (avec la voix tremblante). Yasmina: Ah bon, okay en tout cas ndiro amna et c’est comme si Iba la guiss, ton ex la. Amina: Ah weah, peut être que c’est lui avec sa meuf, mane nekouma si tiahane yoyou. Moi: Okok, c’est bon en tout cas, tout se saura… Amina: Iow qu’est ce que t’insinues? Tu te fous de moi? Li motah koula nameu soula guisser doyal.!! Moi: Batey wa donnes moi mes cadeaux gaw, je dois rentrer… Elle se leva et se dirigea vers le petit magasin qui etait dans son appartement pour prendre ce qu’elle m’avait apporté pendant son voyage. Mes doutes se sont avérés être justes, j’entendis quelqu’un ouvrir la porte, je pensais que c'était tonton sow, je me levais par ce que je m'était couchée sur le canapé. Mais à ma grande surprise,c'était Iba comme s’il déménageait chez Amina avec son sac de voyage et son T-shirt. En me voyant, il sursauta: Iba: Heu Yash, loy def fi? Yasmina: Iow key lakey ladj, loy def keur diabarou diambour? Ma warou mane!! Iba: Attends, je peux t’expliquer…. Yasmina: M’expliquer quoi? En Plus Amina tu oses mentir… Amina, en nous entendant parler est venue à sa rescousse. Elle me suppliait de garder ce secret; que Iba était toujours avec elle, c'était un deal, qu’elle n’aimait pas tonton sow. Amina: Yash sarah ma, soutoural ma. Iba c’est lui que j’aime, tonton Sow c’est autre chose... Moi: Soutoural ma? Iow est ce que soutoural nga sa bopou rek. Li nolen ko meuner, un peu de respect quand même. Et si Tonton Sow était ici a ma place, lokey wah? Amina: Je sais, heureusement, iow lafi fekeu, stp ne le dis à personne, tu connais ma situation financière. J’ai eu tout, grâce à Tonton Sow. Iba: Yash, diapeu si, faut nous comprendre, on s’aime tellement et j’ai pas les moyens pour l'épouser. Moi: (choquée) Je ne sais même pas quoi dire… Juste une chose, Amina si tu n’aimes pas tonton Sow, pourquoi te marier avec lui? Juste par ce qu’il est riche, franchement je ne te comprends pas, toi aussi Iba comment peux-tu accepter ça. So amoul nga def tout ba am mo geune nga topou si guinaw Amina di dependre si mom à cause de son mari riche. (Les deux muets )…. -Bon mane douma wah kat, arrangez-vous et réglez ça , Amina au lieu de faire du mal, c 'est mieux tu divorces avec Tonton Sow et vivre ta vie. Sinon consideres ce que tu fais comme un peche, avoir un mari et un amant… Sur ce, je me casses, bye. Et je les ai laisser cloîtrés sur place à se regarder. Je suis rentrée chez moi, et je me suis couchée directement, la j’avais des maux de tête et je ne voulais penser à rien du tout. Que dois je faire, garder le secret? Ou laisser tout éclater?

Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >