Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



[CHRONIQUE] ENTRE AMITIÉ ET AMOUR: Quinzième partie


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 6 Octobre 2015 || 1012 Partages

[CHRONIQUE] ENTRE AMITIÉ ET AMOUR: Quinzième partie
J’ai discuté avec mon fameux inconnu pendant un bon moment. L'idée de savoir qui c'était me rongeait . A vrai dire, j’aimais sa compagnie. J’en avais parlé avec Latifah et on s'était dit qu’on allait faire notre petite enquête lol. Latifah de son côté allait mieux, après sa rupture avec Papis; la vie avait repris son cours. Karim venait prendre de mes nouvelles presque chaque jour après la descente du boulot. J'appréciais vraiment sa compagnie. Un jour, alors qu’il était passé me voir comme d’habitude, on discuta longuement avec Latifah; et pendant qu’il nous taquinait et qu’on laissait place à de fous rires; Leila débarqua:
Leila: Kariiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiim????? Qu’est ce que tu fais ici?
Depuis que Leila avait laissé Karim, il ne l’a plus refait signe et était allé en mission. Depuis lors, ils ne s'étaient plus revus.
Karim: Weah Leila cava?
Leila: A ton avis? Qu’est ce que tu fais ici même?
Karim: Euh a ce que je saches, ce n’est pas ton problème.
Moi: C’est a toi qu’on doit demander ce que tu fais ici, dégages d’ici.
Latifah: Sale pute, t’es pas la bienvenue ici, mais ki mo am fit rek.
Karim: Non ne lui parlez pas comme ca, Leila stp sors d’ici, tu vois que t’es pas la bienvenue.
Leila: Okok… Karim chui désolée, tu me manques…
Karim n’a même pas répondu et on continua notre discussion. Après un moment d'hésitation, Leila partit enfin. On était là à parler de Leila et Karim, Karim n’aimait pas trop qu’on parle d’elle et il a préféré nous quitter; pour lui c’est fini, il avait déjà mis une croix sur elle. Il a su que Leila le trompait avec son ex meilleur pote Junior, oui ex ils ne sont plus potes et de même que Leila sort en ce moment avec Papis, qui était fiancé à Latifah. Leila aimait bien Karim, il était son premier amour. Elle est malheureusement une fille frivole, qui aime les beaux mecs. Après sa découverte, Karim a préféré ne rien dire et passer à autre chose, ce qui est plus mature. Junior a essayé d’expliquer à Karim que Leila lui faisait les yeux doux mais il n’a rien voulu comprendre… Par la suite, Junior a voyagé pour se changer les idées. Leila était étonnée a la vue de Karim et depuis lors, elle essayait de venir chez moi pour voir si Karim y était. Je lui ai interdit de mettre les pieds chez moi. Papis a aussi remarqué le changement d’attitude de Leila. Il voulait coûte que coûte savoir pourquoi Leila ne lui faisait plus signe et ne venait plus chez lui, mais bon c'était peine perdue. Leila voulait récupérer son Karim lol. Du côté de tonton Sow, l’affaire s’empirait, Amina ne savait pas comment parler avec son mari, comment lui expliquer qu’elle était la cause de tout cela. Je lui avais déjà suggéré de dire la vérité à son mari même s’il divorce avec elle au moins elle aura été franche. Mais elle avait trop peur, elle m’avait appelé pour me dire qu’elle n’a pas le courage de dire la vérité à son mari et qu’elle préfère même se suicider. Je n’avais vraiment pas pris ses paroles au sérieux… Le lendemain, je me suis décidée d’aller la voir et trouver une solution à son problème. J’ai frappé à la porte de son appartement mais personne ne répondait. J’ai essayé de la joindre pensant qu’elle était sortie mais en vain. J'ai voulu appeler tonton Sow mais je me disais que non, il a assez de problèmes comme ça. Je me suis juste mise devant son appartement pendant 30 minutes à l’attendre. A la fin, je décidais de rentrer ne l’ayant pas vu ni entendu; je décidais d'être positive mais ma conscience me disait que quelque chose de bizarre se passait. N’ayant pas entendu de ses nouvelles, j’ai enfin appelé sa maman “Tata Nabou”, c’est une femme matérialiste a vrai dire c’est elle qui a pousser sa fille à se marier avec un homme riche, et je l’aimais pas trop mais que faire je m'inquiétais à propos de Amina. Elle me répondit à peine.
Moi: Allo tata, c’est Yasmina
Tata Nabou: Allo ngani ko kane la? Yasmina mane?
Moi: Yasmina sa xaritou dom
Tata Nabou: An mba diam?
Moi: Dama la done wo rek, pour ladj leu ndah amina mingui sa keur, demna keureum mais hamna keineu nekoufa Tata Nabou: Guissoumako, hamouma foumou nek, t boumako latier ti et Bip elle me raccroche au nez
J'étais pas trop surprise, cette femme était une peste; je me suis dit qu’elle fuit sa fille après l’avoir forcé à se marier avec tonton Sow. A la fin, j’ai compris beaucoup de choses, mais j'étais étonnée. Je ne savais à qui en parler, à qui me confier. Après deux longues heures à attendre, Amina m’appela enfin, j'étais tellement contente et soulagée en entendant sa voix. Elle me disait qu’elle était allée à sa convocation; la police l’avait convoquée, et ils avaient retrouver le nom de Iba et enquêtaient sur eux. Ils étaient même à un pas de l'arrêter et la garder par ce qu’elle ne voulait pas parler. Heureusement, qu’ils l’ont laissée mais elle avait une autre convocation la semaine suivante. Elle me disait qu’elle avait peur, que les policiers allaient découvrir que Iba était son amant, qu’elle avait honte d’elle même. Je lui ai encore demander de faire face à son mari et de lui dire la vérité. Elle m’expliqua que l’environnement de la maison était bizarre. Ils se parlaient a peine, tonton Sow était vraiment dépassé, presque une bonne partie de ses biens s'était envolé et s’il découvrait que c'était sa femme la responsable de tout ses tourments; ça finirait mal pour eux deux. Mais elle n’avait pas trop le choix, puisque l'enquête avancait … Je lui ai dit que j’avais appelé sa mère mais elle m’avait raccroché au nez. Elle me disait que ça faisait belle lurette qu’elle n’avait plus de ses nouvelles; depuis qu’elle lui a annoncé que Iba était parti avec son argent, qu’il l’avait trahi, sa maman l'évitait et ne voulait plus parler avec elle en sachant qu’elle lui avait gâché la vie. Le père de Amina était décédé quand elle avait 3 ans donc elle ne connaissait que sa mère. Elle a deux grands frères mais ils ne font rien et c’est Amina qui était obligée de se marier avec un vieux pour les faire sortir de la pauvreté. Elle pleurait et regrettait de s'être mariée avec tonton Sow, c’est vrai qu’elle pensait au luxe et tout mais elle n'était pas heureuse. Sa situation me stressait et j'étais la seule a savoir la vérité a part sa maman. J’ai essayé de la calmer et lui dire de gérer son foyer peut-être que si elle disait la vérité, il lui pardonnerait puisqu’il l’aime. Elle m’a juste dit okay et m’a promis de me donner de ses nouvelles; j’insistais sur ça. Latifah était venue me voir, elle m’informa que ces temps ci Papis était revenue lui parler, il lui envoyait des messages chaque jour et prenait de ses nouvelles. Je sais qu’elle avait tourné la page et elle mérite mieux aussi. Sa rupture était vraiment douloureuse; Papis avait remarqué le changement d’attitude de Leila et a la fin il s'est rendu compte qu’elle n'était pas celle qu'il croyait. Leila est une profiteuse et voleuse de mecs, mais ça il l’a compris tard. Papis harcelait Latifah au téléphone, venait pleurer a sa porte, faisait tout pour la récupérer mais elle ne cédait pas. C’est vrai que quand on aime quelqu’un on est prêt à tout pour elle, mais s’il y’a séparation, et que chacun fait sa vie de son côté, ça sera difficile de se remettre ensemble. Ne me laisses-pas lui disait-il, sit u me laisses je ne pourrais jamais m’en remettre, mais Latifah ne répondait même pas à ses messages; la fille fragile que je connaissais , qui pleurait pour un rien, s’est transformée en une tigresse lol, mais j’aimais ca. J'étais contente de la voir vivre sa vie sans se soucier de Papis. On décida d’aller sortir nous promener, ca nous manquait un peu, nos sorties; mais J’étais loin d’imaginer que j’allais revoir ce visage…. J’enfilai un jean, avec une chemise chiffon suivie de mes baskets, et direction le centre-ville. On aimait trop nous balader, faire du shopping et aller au magasin, mais ça faisait longtemps qu’on était plus dans ses lieux. Latifah était superbe dans sa robe longue noire et transparente à côté , on ne passait pas sans que quelqu’un nous interpelle ou bien même nous fasse des compliments. Latifah tenait ma main et me disait de marcher vite, je lui disais que pas c'était ma faute. On devait juste se promener, histoire de nous changer les idées, et elle sort avec une robe sexy, qui laisse apparaitre ses formes. Elle marchait devant moi pour qu’on ne voit pas ses déhanchements, ca me faisait rire à la fin. On arriva près de notre restaurant favori lorsque Latifah m’interpella en me disant “ Wa Yash ki dou Khalil"? En entendant ce nom, mon coeur battait la chamade, je ne disais rien et me retourna. Hey oui, c'était bien lui, accompagné de Papis et une autre fille. Je suppliais Latifah, lui demandant de faire demi-tour; hélas elle était trop têtue et voulait coûte que coûte qu’on aille à notre restaurant; on avait faim aussi. Et après tout, on avait rien à se reprocher. La petite clique nous avait même pas vues. J'avançais lentement, à vrai dire j’avais peur, depuis cet incident je ne l’avais plu revu et j’avais des frissons. On entra dans le restaurant et on trouva une place de l’autre côté , là où on pourrait leur faire face mais de loin. Papis nous reconnut 5 minutes après; il voulait venir nous saluer mais se retint après avoir vu qu’on avait le visage tendu. Khalil s’en foutait complètement, il nous avait regardé et nous défiait du regard, j’aimais pas trop cette ambiance, je voulais juste rentrer s’il le faut même manger à la maison. On nous apporta notre commande, à la vue de mon plat, j’oubliais même les personnes qui étaient autour de moi , de même que Latifah. Latifah était devenue trop proche de moi ces temps-ci, elle passait toute la journée chez moi ou y passait la nuit . On rentra finalement sans leur jeter un regard…. Arrivée à la maison vers 18h et quelques, une voix familière que j’entendais à peine me fit sursauter. Je me précipitais pour entrer dans ma maison, Latifah me poursuiva. A la vue de mon frère Mohamed, je criais et pleurais en même temps, je sautais sur son cou et il m’enlaça pendant un long moment. Maman expliquait à Latifah que c'était Mohamed, qu’il nous a fait une surprise, il n’a averti personne et hop le voila maintenant. Latifah aussi était contente, après que Mohamed m’eut lâchée , il se dirigea vers Latifah, je fis les présentations encore, bien vrai qu’ils se parlaient souvent au téléphone . Je n’ai jamais vu mon frère aussi bizarre et bête lol, il disait à Latifah:
Mohamed: Tifah… Latifah c’est toi?
Latifa: Lol Bah oui mdr Ils se font la bise et Mohamed enchaina:
Mohamed: Yash, tu ne m’a jamais dit que Latifah était comme ca
Moi: Weah c’est ca, comment elle est?
Mohamed: Je ne peux même pas la définir, elle est merveilleusement belle
Moi: Sheut wa car masha’allah boulko tiatou, domou diambour leu
Ah les mecs, Mohamed regardait Latifah de haut en bas comme s’il n’avait jamais vu une fille. Latifah même était gênée, mais sa robe la aussi était un peu décolletée et sexy. Latifah se sauva au salon, tandis que maman, Mohamed et moi continuons notre discussion. Maman comme d’habitude était entrain de cuisiner comme si elle savait que Mohamed allait venir. J’ai rejoint Latifah au salon après avoir aider ma mère a trancher les oignons et faire la marinade; elle était entrain de discuter avec Mohamed comme s’ils se connaissaient super longtemps. En entrant dans le salon, je les voyais parler d’autre chose et faire leurs timides. J’ai tout de suite compris, peut-être que Mohamed est amoureux de Latifah, ou bien même ils sortent ensemble mais je ne voulais rien précipiter juste attendre qu’ils m’éclaircissent les choses. Je demandais à Mohamed d’aller prendre un bain, mais étant sous le charme de Latifah, il ne voulait que rien ne lui échappe. Ça me faisait rire de le voir comme ça, comme un petit bb haha. Je taquinais Latifah en lui disant “ Iow mom lo def sama mak bi ni”, mais elle était trop gênée, elle rigolait et me tapait. Mohamed se décida enfin de se laver et je profitais de cette courte période pour faire une petite enquête.
Moi: Hum Latifah… T’as pas quelque chose à me dire
Latifah: Sur quoi? Euy Yasmina ya Lakaler
Moi: Wa wahal lo beug, tmtc de quoi je parles,wa blague a part Mohamed il te plait?
Latifah: Yasmina arrête way, c’est ton frère et c’est juste un ami
Moi: Ami? An ok ami donc c’est bien
Latifah: C’est vrai qu’il ne me laisse pas indifférente, mais je vais faire doucement, je sors dune relation assez compliquée et je ne veux pas souffrir.
Depuis que tu me l’avais présenté au téléphone, on avait échangé nos numéros et chaque jour, j’ai de ses nouvelles. Par la suite, je suis devenue accro à lui.
Moi: Hum ça explique tout, en tout cas moi je te connais bien et je sais que t’es une fille en or et tu mérites tout ce qu’il y’a de meilleur au monde et mon frère aussi c’est quelqu’un de serieux fofou rek la meuna yam nak, le reste c’est à vous de gérer
Latifah: C’est vrai, tkt je ne suis pas pressée, je sais que c’est un homme bien mais j’ai besoin de temps, il me comprend au moins
Moi: Il n’a pas trop le choix lol, tu passes la nuit today wala?
Latifah: noon Cherie, maman temps yi yeup dafa wetone, t makey weteuli bayil ma dem ba benen, mais tkt je lui dirais que Mohamed est venu
Moi: Ok puce, si Mohamed finit on pourra t’accompagner chez toi si tu veux
Latifah: Hey non, il doit être fatigué avec son voyage et tout, laisses-le se reposer, je vais prendre un taxi Moi: Mo dionguer bi telna d, wa ok on se dit a demain alors.
Latifah se leva pour rentrer et Mohamed était debout devant la porte du salon et demanda à l’accompagner prendre un taxi, je suivais la scène, elle se tournait et me regardait, j’ai failli éclater de rire mais je me retenais. Elle fit un signe “oui” par la tête et ils sont partis. Mohamed lui tenait son sac et j’entendais leurs voix devant la porte de la maison. Je décidais de sortir du salon pour mieux me rapprocher et écouter leur conversation, je suis trop curieuse je sais lol. Mohamed lui fit part de sa beauté , qu’il veut une relation sérieuse avec elle, qu’en la voyant il sait qu’elle est la bonne, Latifah disait juste qu’elle allait réfléchir, elle venait de sortir d’une relation sérieuse blablabla. Je pouvais les voir a l’entrée de la porte, Mohamed arrêta un taxi, et donna un baiser doux à Latifah, celle-ci y répondit et je voyais mon frère sourire bêtement et lui promit de l’appeler. D’un coup, je filais en vitesse dans la cuisine; maman me demandait ce qui se passait, je lui disais que je pensais que quelque chose brûlait , elle m’a regardé puis a secoué sa tête; elle savait que je mentais. Mohamed nous rejoignit dans la cuisine et était super excité . Je savais bien ce qui se passait dans sa tete, je me rappelais de mon premier baiser avec Khalil, bref c’est le passé . Mohamed disait à Maman qu’il voulait parler avec elle sérieusement et que je suis la bienvenue si je veux. Il voulait bien que papa soit la, mais depuis qu’il est parti en mission, ca fait maintenant 8 mois personne n’a de ses nouvelles, ca commençait vraiment à devenir bizarre. Je disais à maman “ mba papa takoul niarel comme que lolou mo hew legui” mais le regard qu’elle me jetait me clouait à chaque fois le bec. Mon père est ce genre de personne strict, qui n’informe personne, hautain, des fois même, je demandais à ma mère, comment as-tu fait pour te marier avec cet homme?

Dakarflash2




1.Posté par Mamou's LOUFA le 07/10/2015 11:07
c génial YASH, Bonn continuation....

2.Posté par fina le 23/10/2015 16:50
je félicite la personne qui a écrit l'histoire. vous avez des idées bien agencées .... je ne c pas si c'est une histoire vécue ou pas mais franchement chapeau!!!!!!!!!!
Pourquoi ne pas en faire un film ou un court métrage,...???

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >