Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



[CHRONIQUE] ENTRE AMITIÉ ET AMOUR: Treizième partie


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 23 Septembre 2015 || 1220 Partages

[CHRONIQUE] ENTRE AMITIÉ ET AMOUR: Treizième partie
Il m’appela tard la nuit et à cet instant j’étais au 7e ciel, hey oui je dormais, je penses même qu’il l’a fait exprès, appeler une personne à 3h du matin alors que celle-ci dort même avant minuit. Le lendemain quand j’ai vu son appel, j’étais énervée; j’ai décidé de ne pas le rappeler mais plutôt lui faire une surprise et passer le voir au bureau et comme ça , on pourra aller en pause et déjeuner; j’eus même un sourire aux lèvres. Il me manquait trop. Je prenais mon bain vite fait et m’habillais. Je portais un jean et un haut avec des sandales pour l’été. Il faisait chaud et je voulais porter quelque chose de décent. J’ai pris un taxi et arrivée à son lieu de travail, je voulais l’appeler pour lui dire que j’étais là mais je me suis dit que ça allait gâter la surprise. Je marchais lentement, quand j’ai soudainement vu une des filles avec qui il était au restaurant la dernière fois, s'avançait vers son bureau, ouvra la porte et entra. Heu okay, j’étais étonnée, je me disais si c’était son ex dont il parlait ou la meilleure amie de son ex; mon Coeur battait 100 a l’heure. Est ce que je dois attendre qu’elle sorte ou m’incruster? Je n’ai pas réfléchi 2 fois, j’ai accéléré devant sa porte et l'ouvrit brusquement. La scène qui me faisait face m’a achevée, je me suis réveillée avec devant moi un Khalil qui s'inquiétait pour moi, et un médecin à mes cotés qui disait que tout va bien. Hey oui, je m'étais évanouie, déjà je n’avais rien mangé et j’étais sur le point d’aller prendre mon homme dans son bureau et déjeuner, et je me rends compte qu’il me trompe; d’autant plus que je suis anémiée, le docteur m’a fait des perfusions pour me donner la force et j’ai dormi aussi longtemps que je pouvais. Maman a été informée de mon malaise, elle est vite venue, et était aussi à mes cotés. Je ne voulais même pas voir Khalil qui me tenait et caressait la main. Je me disais dans ma tête, c’est fini, le trouver en flagrant délit dans son bureau avec cette fille. Qui était-ce même? Est ce que je dois pleurer ou rire? Papis avait raison, ils sont tous pareils, eux deux, c’est pour cela, ils sont potes. J’avais besoin de repos, ça je le savais, et le docteur en a profité pour que je restes à l’hôpital pendant une semaine, récupérer et aussi me reposer. Maman était d’accord, Khalil ne disait rien, il avait juste la tête baissée. Maman m’a fait une bise sur la joue et est rentrée pour me promettre de revenir demain. Ah non, ne me laisse pas avec ce traitre, ma tête disait. J'étais toute seule avec lui qui était assis au bord du lit.
Khalil: Bb? Tu vas mieux? J’espère que t’as rien vu.
Mais attendez , il est serieux? Je n’avais même plus la force de parler. Et il continua à parler.
Khalil: Bah si toutefois aussi, t’as vu quelque chose, sache que c’est ça hin, je suis un homme et on doit me satisfaire, mes relations ne se limitent pas au flirt mais plus okay, j’espère que tu comprendras, allez un ptit bisou et il m’embrassa au front et partit.
Là c’était la totale, je suis devenue faible, je me demandais juste est ce que c’est ça l’amour? Il avoue me tromper et que c’est normal mais j’avoue tout ça est de ma faute, je lui ai permis de lever la main sur moi et même plus de le laisser me tromper sans rien dire. Est ce vraiment l’amour, ou la peur? J’ai pleuré à chaudes larmes cette nuit là. J’ai tout fait pour qu’on me libère très tôt de l’hôpital. Latifah était passée me voir et c’est ce jour là que je suis sortie. Elle m’a raccompagnée chez moi et a même passée la nuit chez moi pour me tenir compagnie et j’en profitais pour tout lui raconteur. On a pleuré ensemble et on a décidé de ne plus avoir affaire avec eux (Papis et Khalil)…… Mais vous savez quand on aime une personne, on pardonne facilement sans réfléchir, et c’est ça qui m’est arrivé a la fin. Latifah était fâchée contre moi, mais ce n'était pas ma faute, j’aimais Khalil, c’était mon premier amour et les gens qui ont vécu ça me comprendront. Hey oui, Khalil est passée me voir quelques temps après, et m’a suppliée de lui pardonner, il ne va plus recommencer et va être sérieux avec moi. J’ai cédé sur le coup, il était adorable quand il faisait sa mine triste. On est sortis le soir la pour aller dans les rues de Dakar nous promener et discuter en amoureux. C’était comme ci tous les amoureux se donnaient rendez-vous sur ces lieux, je voyais des visages familiers, je lançais un petit sourire des fois ou faisais un signe d’au revoir. On s'arrêta un moment et on s’asseya pour sentir l’air frais et discutait de notre avenir.
Khalil: Bb, je sais que j’ai vraiment merdé, j’ai tellement honte, franchement tu as un Coeur en or “koula am amna diabar”
Moi: Sheut c’est bon, c’est le passé, ne refais plus ses erreurs c’est tout, je te pardonnes juste par ce que je t’aime mais ne prends pas ça comme une porte ouverte pour mieux me tromper.
Khalil: Arrête t'inquiètes même pas, ça ne va plus arriver, t’es mon ange, je t’aime fort…
Moi: Okay si tu le dis ….
Khalil: C’est ca que tu me réponds Yasmina??
Moi: Qu’est ce que tu veux que je te dises? Je t’aime aussi alors que c’est pas le cas, ok je t’aime, content? Khalil: Okay c’est bon la, je te dépose chez toi, avant que je m’énerves ici Je m'étais décidé à me remettre avec lui, mais l’amour que j’avais pour lui avait beaucoup diminué. Je sentais ça par ma façon de lui parler. Avant, Khalil ne disait pas un mot pour que je répliques ou lui fasse face mais maintenant je peux me revolter et lui faire comprendre que “ boudoul mom mou done kenen”. Khalil me déposa chez moi avec son air énervé, je descendis de la voiture sans même me retourner. Il me rattrapa avant que je rentres dans la maison et déposa un baiser tender sur ma bouche, en me disant “ Bonne nuit ma Reine”. Je lui répondais “Merci” et m’en alla. Qu’est ce qui m’arrive? Peut être que j’en avais marre de lui. Je me disais peut-être que je m'étais remise avec lui pour me venger ou du moins lui montrer que je vaux quelque chose. Et je me rends compte que j'ai bien fait, Khalil n’avait pas laisser sa soit disante ex. Ils étaient ensemble jusqu’à présent, Khalil m’avait jurer au début qu’elle le suivait juste pour le sexe mais ça c’est pas une réponse, un homme de principes, qui se respecte ne va pas tromper sa copine avec une fille en manque. J’ai reçu un message d’une inconnue qui me disait de me méfier de Khalil. Elle: Salut je peux te demander un truc? Est ce que tu peux t’éloigner de Khalil, ce n’est pas un homme pour toi, tu mérites mieux… J’ai même pas répondu au message. Je me disais juste “Hana Khalil yabouma rek”, j’ai fait comme ci de rien n'était et j’ai ignoré son message. J’ai décidé de faire une petite sieste par ce que j’avais pas beaucoup dormi la veille. J’ai dormi 2h de temps et les vibrations de mon portable m’ont réveillée. J’ai alors pris mon portable pour répondre, j’ai même pas regardé le numéro. Et c’était encore elle.
Elle: Mangui ley message, dila wah sama fouleu, ngamey diay wowler.
Moi: C’est qui? Elle: so holer numero bi dinga ko ham, hamal ni Khalil dou kou bah, yakeu na sama adouna bougouma mou defla même chose deglouma. Je ne l’ai même pas laisser finir raconter ses conneries, j’ai directement raccroché. Khalil m’a appelé plutard pour me dire qu’il avait besoin de me parler que c’est urgent. Je lui ai dit de passer me voir, mais il m’a dit de passer chez lui. Je n’avais pas penser au pire, je me suis préparée, j'avais porté une robe longue moulante qui laissait apparaitre mes formes, j’ai pris un taxi et je suis allée chez lui. Mon esprit n'était pas trop tranquille, arrivée, la porte de la maison n'était pas fermée donc je décidais de rentrer. Il était dans sa chambre qui était désordonnée. Je lui ai fait savoir que j'étais là, il m’a dit de rentrer dans la chambre, je lui ai dit que je vais l’attendre dans le salon; il était torse nu… J’attendais tranquillement dans le salon entrain de regarder un film , j'étais vraiment concentrée sur le film, je n’ai même pas senti sa présence à mes cotés , quand tout à coup il a commencé à me dire que j'étais jolie, qu’il adorait ma robe, que j’avais de beaux yeux. Ok là, je lui ai dit merci, mais il insistait, il a essayé de se rapprocher de moi pour me faire un calin et a essayé de m’embrasser mais j’ai reculé .
- Tu ne veux pas me faire un bisou
- Non j’en ai pas envie, qu’est ce que tu me veux? Pourquoi tu m’as appelée?
- Allez, stp, juste un bisous bb J’ai dit non, il a continuer a insister et je disais non. Je ne savais pas à qui parler, j’ai envoyé un message à Karim, pour lui dire que j’étais chez Khalil et que j’avais peur. Je tremblais même. Khalil s’est encore plus rapprochée de moi et m’a touché le Coeur.
- Ton Coeur bat fort mon bb. Mon portable sonnait, je voyais que c’était Karim, mais je ne pouvais pas prendre, Khalil me regardait avec des yeux rouges. J’avais tellement peur.Je le suppliais de me laisser tranquille et que je voulais rentrer. Khalil en a profité pour se mettre sur moi, ses jambes sur les miennes ,une main tenant les miennes et l’autre essayant de me déshabiller, je me débattais mais il était plus fort que moi, j’ai crié mais il y avait personne, personne n’est venu à mon secours. Je me rendis compte que la bonne n'était pas la, il a du l’envoyer quelque part pour en profiter. J’ai directement pensé à toutes ses filles qui ont subi cet acte atroce et qui ne peuvent rien faire face à leur violeur. Jusqu'à ce que la porte du salon s’ouvrit, c’était Karim qui avait entendu mes cris, et il m’a sorti de cette situation. J'étais toujours sous le choc, Khalil s’est enfui par la suite. Heureusement qu’il n’a pas pu assouvir sa soif. Mais je ne pouvais pas le croire, Khalil, mon homme, voulait me violer… Qui aurait cru a ça? Je m’en voulais, je me sentais sale, je n’ai même pas penser à écouter l’inconnue qui m’avait envoyé un message et appelée. J’éclatais en sanglots, Karim m’expliquait qu’il n'était pas trop loin, et comme que je ne répondais pas, il a décidé de venir vérifier si tout allait bien. Je ne saurais jamais comment le remercier…. Quant à Khalil, Karim voulait que je portes plainte mais ça allait être compliqué; j’ai décidé de lâcher l’affaire, mais fallait que j’en parles à quelqu’un. Faudrait-il que je le dises à ma mère, celle qui avait tellement confiance en lui?...
 

Dakarflash2




1.Posté par mamoun''''s loufa le 27/09/2015 02:31
Nice

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >