Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



[CHRONIQUE] ENTRE AMITIÉ ET AMOUR: Vingt-cinquième partie


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 4 Février 2016 || 798 Partages

Je n’avais pas bien dormi, et le lendemain matin, je me suis décidée à aller voir Latifah. Il fallait bien qu’on parle, c’était à mon tour d’être stressé, ah le mariage n’est pas chose facile. En allant voir Latifah, j’ai senti mon portable vibrer et c’était Leila qui m’appelait. Je ne voulais pas la répondre, mais elle insistait et j’ai finalement répondu:
Leila: salut toi sava?
Yasmina: toi? Lol a ce que je saches, j’ai un nom et c’est Yasmina. Sava trankil et toi ?
Leila: Sava aussi, donc Latifah va se marier demain, c’est cool. Penda m’a remis l’invitation
Yasmina: Weah sisi, demain, c’est notre grand jour, elle et moi.
Leila: elle et toi? Genre. Lolou sah wahoumako, comment tu peux demander à Penda d’être la fille d’honneur et moi dans tout sa?
Yasmina: toi quoi? Tu es qui même ? Je fais ce que je veux, amnga invitation santal yallah
Leila: Oki, j’ai compris, et tu vas te marier avec qui ? Je le connais, j’espère, maman même est venu il y a deux 1 semaines…
Yasmina: Loool depuis quand tu te mêles de ma vie privée? Salue-moi maman, Demain, tu le sauras bref bye
Et bip, je lui raccroche au nez ; déjà que j’étais stressée, je ne voulais pas qu’on y rajoute plus.
Arrivée chez Latifah, la porte n’était pas fermée, je trouvais tata rama (la mère de Latifah) au salon en train de prendre son petit-déjeuner avec Latifah qui mangeait a sa faim. Je me dirigeais vers eux et les ai salué. Tata Rama était contente de me voir, au final tout le monde savait que j’allais me marier, mais ils me l’ont cacher… J ‘ai pris place et j’ai pris mon petit-déjeuner avec elles. On parlait de tout et de rien ; elle nous donnait des conseils et c’était vraiment génial de sentir que tout le monde ne veut que ton Bonheur et la réussite de ton mariage. Tata rama me supplia de rester manger à la maison et qu’elle va aussi appeler maman pour leur dire de venir manger chez elle par ce qu’elle avait payé une femme pour venir cuisiner et avait inviter une partie de sa famille et des amis. Vers 2h de temps, les gens commençaient à venir. La femme qui devait cuisine était venu plus tôt accompagner d’autres femmes et d’un boy pour laver la vaisselle ; tata rama avait tout gérer. Je me disais juste dans ma tête quel gachis, encore des depenses alors que la fete c’est demainmais bon c’est sa fille unique et elle le mérite. Je pris Latifah et on alla dans sa chambre.
Latifah: boy, on va se marier ensemble, chui toute contente (elle me serra contre elle)
Moi: weah weah et tu m’as rien dit, je te voyais stresser ma yereum la, maintenant c’est a mon tour tseep
Latifah: Haha tkt mon amour ca va aller, Karim sah il est passer nous voir hier. Mais ton futur dafa geuna beau lou hew
Moi: Lol arrêtes sisi, il est venu nous voir aussi, mane wahouma lolou, tu sais que Leila m’a appeler
Latifah: ah bon? Pkoi même?
Moi: bah elle me demandait à propos du mariage, pkoi on a choisi Penda et avec qui je me mariais, mai nenako sou gneuwer dinako ham
Latifah: mais Leila mi kagne ley am diom? Mom dal dara safouko, c’est clair demain ca sera chaud si elle te voit avec son ex cheri qu’elle a minimiser dina dof
Moi: bref c’est son blème, elle sera surprise, mais Karim m’a dit de ne pas m’inquiéter et personne ne pourra gâcher notre jour émoticône heart
Latifah: Ouiiii en tout cas Karim, il t’aime trop, oh mon dieu, en plus vous êtes mignons ensembles, et tu ne l’a jamais laissé tomber, déjà que vous étiez amis, ah li nehna et puis je te remercies grâce a toi, j’ai connu mon mari qui est ton frère, olala t’es unique, et c’est un homme en or, chaque jour, je me rends compte que je l’aime plus
Moi: Haha Latifah ya dionguer rek, il t’aime trop aussi ca je peux te le dire. Wa tey noumi demer, ta mere mingui hew hew mi d.
Latifah: Damako hawa merer sah, li yakeu la, la fête, c’est demain, mais mom elle veut toujours imposer, faire ce qu’elle veut faire, nenako ok, inviter neu kounek nak, faut s’attendre a tout aujourd'hui.

AH hana, mais bon, elle a un peu raison, t’es sa fille unique, c’est son droit de te gâter, elle t’aime rek, remercier ko mo geune ngey mer ni

Latifah: Wa tkt, nagne dem solou ah defarou way, wo na Karim ba parer mingui si yone bi

Moi: iow pkoi t’es comme sa?? Tseep,okok wait j’appelles maman mou indilmeu sama yerer puisqu’ils vont venir aussi

Latifah: Okay Chérie, en attendant vais prendre mon bain okay

Je sortis de la chambre pour aller voir les dames qui cuisinaient, je les saluais poliment et leur demanda ce qu’elle cuisinait. Mère ndiaye la dame qui gérait la cuisine vena vers moi et on discuta un peu

Moi: Wa tey lolen di reugeul, keur gui yeup ngui hegne lou neh

Mère Ndiaye: Ah rama mognou wo fokgnou wouyou si ko, def sougnou meunine. Tey nak tiebou dieune bou honkou lagni togou ah diaga.

Moi: Ah tieb bi narneu saf mere, tata Rama dafa bah mom

Mère Ndiaye: Ah guisnga lougnou def rek heb nagne ko, domam mo ayer soubeu, mai wahnagnou ah kenen tamit

Moi: Waw mane la, mane ak domam gno ayer soubeu

Mère Ndiaye: Ah li nehatina di, kar dangen rafet t diekeu, sen dieukeur yi meunagne taneu

Moi: Haha degeul, bayil togne, contana, mangui delou si bir, dieredieuf

Mère Ndiaye: Dieredieuf dom, mashallah halebi yarouna D

Les autres femmes : Torop

Je trouvais Latifah dans la chambre,elle avait deja pris son bain. Elle me demandait où j’étais ; je l’informais que j’étais aller voir les dames qui cuisinaient et discuter un peu avec elle et comme d’habitude, elle me traitait de “waner”. J’entendis la voix de maman et je sortis récupérer mes affaires, elle était accompagnée de papa et Mohamed.

Maman: Yash legui dangey dem t do wah dara nit gni hanMoi:

Maman, dangen done nelaw motah, pardon en lui faisant un bisou

Mohamed: ET moi ?

Je lui fis une bise aussi et salua papa. Il avait l’air en santé en fait mieux qu’hier. Maman me remit mes affaires avec mes maquillages. Ah, elle me connaissait très bien. Je les installai dans le salon ou ils trouvaient tata rama qui etait au telephone mais qui leur fit signe d’entrer. Je rejoignis Latifah dans sa chambre et m’habillai à mon tour. Je portais mon habit traditionnel “taille basse” qui m’allait si bien, fit mon maquillage. À chaque instant, Latifah me jetait un coup d’œil.

Latifah: Sheut pkoi t’es belle comme sa, chui meme jalousie

Moi: Arrêtes de faire la folle, tu veux que je te maquille?

Latifah: Oui stp Cherie

Moi: Okay pas de blem, fallait le dire, au lieu de faire genre “t’es belle”

Latifah: OH mais chui sérieuse, tu es belle key ish

Je fis son maquillage, elle portait un Kaftan avec des perles qui lui allait bien aussi. On prit des photos ensembles avant de sortir de la chambre. On aimait trop prendre des selfies. 30 minutes après, on est sorti de la chambre mais c’était comme si on était rester dans la chambre pour une éternité. Il y avait du monde dans la maison, et ca me stressait même. Je pris la main de Latifah et on avança pour saluer les invites. Latifah me présenta à ses tantes, ses oncles, cousins et cousins qui étaient présents. Mais ce qui me semblait bizarre, un de ses cousins ne faisait que me fixer, après me l’avoir présenté. Au début, je pensais qu’il regardait autre part, mais c’était bien moi qu’il regardait. Latifah avait rejoint son cheri; et moi, j’attendais impatiemment Karim. Je sortis revoir les dames, mais Nassir (le cousin de Latifah) suivit mes pas.

Mère ndiaye: Gneuwatnga, ah linga sol rafetna di

Moi: Merci,sama ben tata moma ko gnawal, legui ngen parer togou D

Mère Ndiaye: Wawaw sama diek yi gnoungui mey diapaler bou bah, gni gnoungui defar jus yi. Mba beug nga fataya rek

Moi: Bou bah key

Mère Ndiaye: Souma parer si agne bi mom lay gneuw deur, dinala defar lou beuri comsa ngen yobaler si

Moi; Ah contana, tay mom dina lekeu bou bah, dieredieuf
Mere Ndiaye: Danga bah rek, chaque instant nga gneuw hol si lougnou nek, pour mane sah iow yay Latifah
Moi: Non mom mingui si bir, dieukeuram mo gneuw, sama mak moy dieukeuram
Mere Ndiaye: Ah sama hel dalneu, nimala guisser ni hamnani sa mak kou bah la tamit
Moi: Degal dieredieuf,mangui dem si bir
Mere Ndiaye: Ok agne bi parena presk
En me retournant, Nassir etait devant la porte et il m’attendait la-bas. J’avais pas de choix a part passer devant cette porte.
Moi: Excuse moi, est ce que je peux passer?
Nassir: Oui avec Plaisir Yasmina
Moi: Yep merci
Nassir: (en me suivant) est ce qu’on t’a une fois di que tu es belle?
Moi: Pkoi tu veux savoir?
Nassir: Comme ca, par ce que je veux être la 1ere personne a te le dire
Moi: Merci c’est gentil
Nassir: Sinon, gspr que tu prépares le mariage de Tifah
Moi: SISI demain je me maries aussi
Nassir: (surprise) Putain t’es sérieuse, dis moi que c’est faux. On m’a dit qu’elle allait se marier avec une autre, donc c’est toi
Moi: Oui c’est bien moi et t’avises plus de me suivre, mon mari va bientôt venir byE
Nassir: Okok mais est ce que je peux avoir ton numéro?
Il est sourd ou quoi. Je fis semblant de ne pas l’entendre et accélera mes pas pour aller au salon et je tombais nez a nez avec Karim.
Karim: Iow fonekone? Gneup ngui si salon bi tok
Moi: J’etais aller voir les dames qui cuisinaient. Tu me dis meme pas bonjour?
Karim: (Il me donna un smack, et continua a parler), hum elles preparent quoi?
Moi: ton plat prefere , tu vas te regaler aujourd’hui
Karim: C’est clair, tu sais que je t’aime toi, t’es trop belle, j’espere que personne ne t’a parler
Moi; HEU NON, t’inquietes pas bb !!
Nassir: Hum donc c’est lui ton mari
Karim: C’est qui lui???????

Dakarflash2




1.Posté par eva chon le 04/02/2016 22:01
Dans un cadre calme , la reine du bien etre, du feeling et diongue( astuces de femmes) je vous invite dans une villa calme propre et discret
je vous propose des seances de massages afin de vous soulager, être en forme et respirer le bonheur
- Doux relaxant et tonifiant
- Casoling suedois et hawaien et pleins de surprises
alors faites le 77 181 19 99 / 76 739 37 29 ou 70 590 49 46
NB: 1 seance achetee =2 moitie payee !!!

2.Posté par mignonne le 21/03/2016 08:45
Sonia Ka ·
nous sommes une équipe de 3 jeunes filles très sensuelles et pleines de feeling
nous vous proposons des séances de massage discret , sensuel et inoubliable.
seules dans notre cabinet de massage, nous vous faisons voyagés au paradis du plaisir
1-BIJOU notre drianke 24 ans
2-SONIA 20 ans metisse cap- verdienne
3-KIA belle et sexy taille fine19 ans
eh wi, vous avez l’embarras du choix, des filles de jeunes et belles et surtout professionnelles.
satisfaction assurée ou rembourser
tel: 77 181 19 99 / 77 561 52 04
ou visitez notre site web : www.badzcool.wix.com/maindubonheur

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >