Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



CONDAMNE A TROIS MOIS POUR VIOLENCE A ASCENDANCE: Il a cogné son père et menacé de poignarder sa mère pour 200 F


Le tribunal des flagrants délits de Dakar a condamné, hier, un jeune homme de 21 ans à trois mois de prison ferme pour violence à ascendants et menaces de mort.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 2 Mars 2016 || 320 Partages

CONDAMNE A TROIS MOIS POUR VIOLENCE A ASCENDANCE: Il a cogné son père et menacé de poignarder sa mère pour 200 F

Conduire son fils en prison. Ce n’est pas de gaieté de cœur qu’un parent le fait, surtout si cet enfant est le benjamin de la famille. Pourtant, le vieux El Hadj Diouf l’a fait, même si hier, il a voulu se désister à cause ‘’de la pression familiale’’. Mais le tribunal a jugé l’acte trop grave pour pardonner Seydina Aliou Diouf, condamné à trois mois ferme pour violence à ascendants et menaces de mort. Le péché de sa mère est d’avoir refusé de lui offrir une somme de 200 F CFA.

Le jour des faits, le fils indélicat est rentré à la maison à 2 heures du matin pour réclamer ledit montant à celle qui l’a mis au monde. Lorsque la pauvre mère a refusé de céder aux caprices de son fils drogué, celui-ci s’est mis dans une colère noire et a brandi un couteau. Pour éviter que l’irréparable ne se produise, les frères du prévenu sont intervenus et la bagarre a éclaté devant la résistance de Seydina.

Le tohu-bohu a fini par réveiller le père de famille qui a décidé de corriger son fils. Mal lui en a pris, car son fils a riposté en le cognant sur la tête. ‘’Nous nous sommes battus du 3ème étage jusqu’au rez-de-chaussée’’, a ajouté le père. Il a ensuite lâché avec dépit : ‘’Moi, je n’ai jamais osé répondre à mon père. Je me suis toujours occupé de lui.’’ ‘’Lors de ses deux premières arrestations, je lui avais même trouvé des avocats’’, a confié le sieur Diouf, avant de faire part de son intention de se désister pour les violences uniquement, car il a reçu trop de pression. A peine a-t-il formulé la demande que l’un des assesseurs du président lui a lancé : ‘’Vous croyez que les gens s’amusaient, en initiant toute cette procédure ?’’

‘’Vous avez raté l’éducation de votre enfant’

 Le substitut Adama Ndiaye a abondé dans le même sens : ‘’Même si vous lui pardonnez, nous ne le ferons pas. Car, il est inconcevable qu’un enfant puisse menacer sa mère avec un couteau, à cause de 200 F. Alors que c’est lui doit donner de l’argent à celle qui l’a mis au monde.’’ Le parquetier de dire qu’il y a un risque que le prévenu passe à l’exécution de ses menaces. Par la suite, il s’est tourné vers le père, en l’accusant d’être responsable du comportement de son fils. ‘’Vous avez raté l’éducation de votre enfant, car à 21 ans, il ne doit pas avoir ce comportement’’, a pesté le substitut avant de demander à Seydina s’il a effectivement menacé sa mère.

‘’Je jure sur le Saint Coran que je ne l’ai pas menacée et je n’ai pas non plus violenté mon père, à cause des séquelles de l’accident que j’ai eu à la main gauche’’, s’est défendu le prévenu. ‘’Donc vous voulez dire que votre père a tout inventé ?’’ lui a demandé le parquetier, avant d’ajouter : ‘’Vous êtes en train de montrer votre véritable nature. Vous avez emprunté le chemin de la délinquance et nous allons vous y aider.’’

Compte tenu du passé pénal du prévenu et de son addiction au chanvre indien, il a estimé que tous les ingrédients sont réunis pour que Seydina commette l’irréparable.  Pour la répression, il a requis six mois ferme car ‘’les faits sont suffisamment graves et méritent une sanction exemplaire’’. 

Enquête


Dakarflash2




1.Posté par mignonne le 03/03/2016 11:56
nous sommes une équipe de 3 jeunes filles très sensuelles et pleines de feeling
nous vous proposons des séances de massage discret , sensuel et inoubliable.
seules dans notre cabinet de massage, nous vous faisons voyagés au paradis du plaisir
1-BIJOU notre drianke 24 ans
2-SONIA 20 ans metisse cap- verdienne
3-KIA belle et sexy taille fine19 ans
eh wi, vous avez l’embarras du choix, des filles de jeunes et belles et surtout professionnelles.
satisfaction assurée ou rembourser
tel: 77 181 19 99 / 77 505 45 62

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 12:45 Incendie criminel au nouveau lycée de Louga