Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



COOPERATION MILITAIRE : Le Sénégal ouvre ses portes aux soldats américains


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 25 Juin 2016 || 375 Partages

COOPERATION MILITAIRE : Le Sénégal ouvre ses portes aux soldats américains

Les députés ont adopté, hier, à l’unanimité le projet de loi autorisant le président de la République à ratifier l‘accord entre la République  du Sénégal et les Etats unis d’Amérique concernant la coopération en matière de défense, le statut des forces des Etats-Unis et l’accès aux installations et zones convenues ainsi que leur utilisation en République du Sénégal, signé à Dakar le 2 mai 2016.  Le député Serigne Mansour Sy Djamil a fait remarquer que la guerre des américains s’est déplacée du Golf persique à celui de la Guinée. Pour son collègue, Alioune Aboutalib Guèye, avec l’arrivée des américains, le Sénégal fait face à un risque d’insécurité. Awa Mbodj a presque embouché la même trompette. Le ministre des Affaires étrangère, Mankeur Ndiaye qui a défendu le projet,  a mis en avant la coopération en matière de défense, le statut des forces des Etats-Unis et l’accès aux installations militaires et des zones stratégiques.

«Il y a eu des expériences entre le Sénégal et les Etats-Unis à travers l’ouverture d’un corridor pour secourir les victimes d’Ebola. L’accord entre le Sénégal et les Etats-Unis pour l’accès aux installations (militaires : Ndlr) et zones convenues a été négocié par les experts militaires et les diplomates», soutient Mankeur Ndiaye. Il précise que beaucoup d’accords militaires sont signés en secret mais le gouvernement a préféré exposé les coopérations militaires sénégalo-américaines aux députés.  « Il n y aura pas de bases américaines au Sénégal mais des accords de partenariat stratégiques à l’image de ceux signés avec la France», fait remarquer Mankeur Ndiaye. Avant d’ajouter qu’«il n’y aura pas de Gi (soldats américains) avec des kalachnikovs qui  vont se promener dans les rues de Dakar». Pour Mankeur Ndiaye, «chaque partie (Etat) va respecter la souveraineté de l’autre». Il estime qu’il y aura la présence d’une dizaine de militaires, mais avertit-il, néanmoins, que ce nombre peut augmenter en fonction de la nature de la menace.

Hormis le projet de loi, signé à Dakar le 2 mai 2016, qui autorise le président de la République à ratifier l’accès aux installations et zones convenues ainsi que leur utilisation au Sénégal, les députés ont validé tous les autres projets de loi soumis par le ministère d’Affaires étrangères. Il s’agit du projet n°1 autorisant le président de la République à ratifier l’accord entre le Sénégal et le Canada pour la promotion des investissements, signé depuis le 29 novembre 2014. Il y a, aussi, le projet n°4/2016 qui autorise Macky Sall à ratifier le protocole pour éliminer le commerce illicite des produits de tabac, entre autres.

Walfnet


Dakarflash2




1.Posté par mousseul le 26/06/2016 04:09
Il faudra aussi coopérer avec l'Etat d'Israël en matière de lutte anti-terroriste. Israël peut aider efficacement nos Armées à se moderniser dans la lutte contre les dangers de tous bords.

Nouveau commentaire :