Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Cambriolage à Cambérène : le jeune garçon participe à la recherche du voleur alors que c'est lui... (vidéo)


Un voleur bien inspiré. La lucidité et la ruse de B. Fall au moment de son vol a étonné tout le voisinage de la cité en face de l’unité 10 de Cambérène –banlieue dakaroise-. Le jeune garçon a activement participé à la recherche du cambrioleur qui a dévasté le magasin de Mme Aïssatou Faye alors qu’en réalité c’est lui le malfrat.

Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 14 Juillet 2016 || 6029 Partages

Il est 3 heures, dans la nuit du 09 au 10 juin dernier, B. fall a été aperçu sur le haut de la terrasse par un voisin. A pareille heure, son acte aurait éveillé le soupçon chez tout individu. Le sieur lui demande alors ce qu’il cherchait. Sans peur, Fall lui répond « Mme Aïssatou m’a chargé de lui refaire l’enclos de ses moutons », a déclaré la victime.

Après quelques minutes, le voisin a jugé nécessaire d’alerte le mari de la dame sur la présence d’un garçon qui dit être sous les ordres de Madame. Sans attendre, il réveille son épouse et toute la famille. Ils se sont tous rués vers le magasin. Le constat était sans appel, « le réparateur d’enclos » a dévasté la boutique. Ils courent alors à la recherche de leur voleur. En vain, il s’est évaporé dans la nature.

Une demie heure après, un jeune garçon habitant dans le quartier revient dans la boutique, cigarette à la main et un sachet de « thiacri » -un mélange de yaourt et semoules de mil-. Il demande ce qui se passait pour que tout le monde sorte dans la rue à cette heure. Et on lui apprend qu’un garçon habillé en blanc venait de dévaliser le magasin de « tante » Aïssatou. Il se met comme tout bon voisin à la recherche du voleur.

Cependant, le voisin qui l’avait aperçu sur le toit de la maison dit avoir reconnu son visage mais l’homme qu’il avait aperçu s’était habillé en blanc et celui-ci en noir. Donc, ils ont supposé que c’était une simple ressemblance vu la détermination de B. Fall à retrouver le détrousseur.

Les jours passèrent et les rumeurs l’accusèrent. Un jour, raconte la victime un ami l’avait vu porter un gros sac rempli de tissus mais lorsqu’il a intercepté, le jeune homme avait tout nié. Mais quelques jours après Mme Aïssatou l’a elle-même aperçu dans un marché en train d’écouler sa marchandise volée. C’est ainsi qu’elle a donné le nom de son voleur aux enquêteurs du commissariat d’arrondissement des Parcelles Assainies.

Les limiers dans leurs rôles, de venir en aide à la population ont procédé à l’arrestation du sieur B. Fall qui a fini par leur montrer toutes ses clientes « receleuses ». Il s’agit de Kh. Ndiaye, F. Faye, Sou. Ndiaye, Kh. Sarr, S. Gueye, F. Sène et D. Thiaw toutes déférées au parquet.

Interrogée par le reporter de SeneNews, la victime Aïssatou Faye n’a pas caché sa satisfaction de retrouver sa marchandise estimée à 700 000 francs même s’il manque d’autres bagages. Elle n’a pas manqué de saluer l’engagement et la détermination des éléments du commissariat des PA qui n’ont ménagé aucun effort dans cette enquête.

Aux 7 femmes arrêtées pour recèle, la victime a manifesté sa compassion en les exhortant à faire preuve de vigilance sur les marchandises de valeur qu’on leur vend à bas prix.


Senenews

 

Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 07:44 Revue de Presse du 03 Décembre 2016 Rfm