Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Ce mannequin est devenu la "reine" d'une prison malfamée grâce à une idée géniale


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 22 Août 2016 || 502 Partages

Ce mannequin est devenu la "reine" d'une prison malfamée grâce à une idée géniale
Avec l'aide financière de sa famille, Michaella McCollum Connolly (23 ans) a forcé le respect de ses codétenues en ouvrant un salon de beauté dans une prison malfamée au Pérou. En 2013, elle avait été arrêtée l'aéroport international de Lima avec 11 kilos de cocaïne cachés dans des sachets de nourriture.
 
Le 6 août 2013, Michaella McCollum Connolly et Melissa Reid avaient été arrêtées à l'aéroport international de Lima. Les autorités péruviennes avaient indiqué à l'époque avoir découvert dans leurs bagages 11 kg de cocaïne cachés dans des sachets de nourriture (valeur de 1,44 million d'euros). Elles s'apprêtaient à embarquer dans un avion pour l'Espagne. Ce job devait leur rapporter 4.500 euros chacune.

Un piège à Ibiza
Michaella McCollum Connolly et Melissa Reid, 20 et 19 ans à l'époque, avaient raconté avoir été piégées à Ibiza où elles s'étaient rendues pour travailler cet été. Elles avaient expliqué que leur passeport et leur téléphone portable avaient été confisqués et qu'elles avaient été envoyées séparément au Pérou, sous la surveillance d'un membre du cartel qui accompagnait chacune d'entre elles.

Le cauchemar de Michaella McCollum Connolly et Melissa Reid a commencé en 2013 quand elles furent emprisonnées à la prison "Virgen de Fatima", puis à celle d'"Ancon 2". La première citée a été condamnée à 6 ans et 8 mois de prison. Elle a été forcée de partager sa cellule avec sept autres détenues, au milieu des moustiques, asticots et autres cancrelats. La toilette était simplement un trou au sol.

Salon de beauté en prison
"J'avais terriblement peur de mes codétenues. Je pensais qu'elles allaient me faire du mal. Le psychologue de la prison m'avait menacée. Il disait que je n'allais jamais voir le jour si je ne cédais pas à ses avances", précise Michaella McCollum Connolly dans le Mirror.

Au lieu de s'apitoyer sur son sort, Michaella McCollum Connolly a eu une brillante idée. Avec l'aide financière de sa famille, la Britannique de 23 ans a ouvert un salon de beauté en prison afin de gagner le respect de ses compères. Au menu: manucures et soins du visage. Pari gagné pour elle.

500 lettres d'amour
En quelques jours, Michaella McCollum Connolly est devenue la "reine" de la prison. Quelques personnes travaillaient sous ses ordres et elle gérait un petit budget afin d'améliorer la vie quotidienne des prisonnières. Sa cote de popularité n'a cessé de grimper. Elle affirme avoir reçu plus de "500 lettres d'amour" et même une demande en mariage.

Cet été, Michaella McCollum Connolly, après avoir purgé la moitié de sa peine, a été libérée pour son bon comportement en prison. "Ce qui m'est arrivé est entièrement de ma faute. Personne ne m'a obligée à le faire. Grâce à mon histoire, j'espère que les autres réfléchiront à deux fois avant de commettre un tel acte", conclut-elle.

DakarFlash3



Nouveau commentaire :