Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Ce que vous ne saviez pas sur Salma, présentatrice de l'émission Sen Show


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 6 Février 2016 || 1111 Partages

Ce que vous ne saviez pas sur Salma, présentatrice de l'émission Sen Show

Présentatrice vedette de l’émission Sen Show de la Sen Tv, Salma n’est pas uniquement une tête bien faite. Elle est aussi une tête bien faite. Oumou Khaïry Diakhoumpa, à l’État civil, est au-delà de l’animation qui a permis au public sénégalais de faire sa connaissance, une étudiante à la Faculté de médecine de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad), qu’elle dit fréquenter depuis plusieurs années.

« Je suis en 4e année et il me reste encore deux ans avant la spécialisation. J’aimerais me spécialiser en Santé publique. Aussi j’ai effectué pas mal de stages dans les hôpitaux. Je devais faire la médecine générale, mais j’ai demandé à ce qu’on m’oriente en odontologie ».

« J’ai choisi la Médecine, parce que j’aime assister et venir en aide à mon prochain qui souffre. Soulager la personne sous emprise de la douleur est un sacerdoce.

Pour passer de la médecine à l’animation, l’animation s’est faite facilement. Car j’ai choisi la médecine où ce sont mes bonnes notes qui m’y ont orientée. Quant à l’animation, c’est arrivé par passion.

Concernant sa vie privée, elle a refusé d’en parler, dans un premier temps. Mais, devant l’insistance de nos confrères de La Tribune à qui elle a accordé un entretien, dans l’édition de ce samedi 6 février 2016, Salma a reconnu qu’elle a un copain.

“Oui?! J’ai un copain, a-t-elle répondu. Et si sur les médias, elle a été montrée en compagnie d’un homme présenté comme son copain, elle a précisé que ce n’était pas le cas. “Il n’a jamais été mon copain, c’était mon collègue de travail. On devait faire une série télévisée ensemble. Il a utilisé ces photos pour avoir le buzz de son film. Il l’a amèrement regretté et a présenté ses excuses, car il ne pensait pas que la parution de ces photos aurait pris une telle tournure. C’est de l’histoire ancienne”, a-t-elle indiqué.

Poursuivant elle ajoute : “Ce qui m’a le plus fait mal dans cette histoire, c’est que la discrétion fait partie de mon vocabulaire. Et ces photos m’ont exposée. Je n’expose jamais ma vie dans la place publique. Ces photos ont même surpris ma famille. Car, mes sœurs me taquinent en disant que j’ai un ‘’faru rab’’ (un copain djiin) vu que je ne veux pas qu’un homme me touche ou me fasse l’accolade”.

La Tribune


Dakarflash2



Nouveau commentaire :