Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Ce qui attendait Macky À Fatick : Des huées et des brassards rouges…


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 3 Juillet 2017 || 59 partages || 0 commentaires

 

« La visite économique que le Chef de l’Etat, Macky Sall, devait effectuer dans les régions de Kaolack et Fatick les 3 et 4 juillet, est reportée à une date ultérieure du fait d’une contrainte d’agenda », lit-on dans un communiqué de la Présidence de la République, ce samedi. Une chose assez bizarre si l’on sait que l’agenda du Président est calé avec rigueur pendant presque un mois.

 

Mais, à force de creuser, l’on tombe sur les raisons profondes du report de ce déplacement. En effet, rapportent des sources de nettali, le Chef de l’État risquait de voir rouge dans son fief de Fatick. Où les jeunes de Peulga, le quartier familial du président Macky Sall, avaient savamment orchestré un plan visant à le huer et à brandir des brassards rouges. Sous le prétexte qu’ils n’ont pas d’emploi. Ils avaient prévu à quelques heures de l’arrivée de l’enfant du pays de badigeonner l’asphalte des rues en rouge pour manifester leur courroux.

Des menaces prises très au sérieux par l’autorité administrative locale en la personne du Préfet de Fatick. À en croire nos interlocuteurs, ce dernier a d’ailleurs eu une vive altercation avec le Délégué de quartier de Peulga, le doyen Racine Fall, qui a refusé d’intervenir pour ramener les jeunes à de meilleurs sentiments. « Je ne ferai rien pour dissuader les jeunes qui ont pris leurs propres responsabilités », aurait-il dit au Préfet qui est entré dans une colère noire. Sur le champ, le Préfet a décidé que la maison du délégué de quartier ne servirait plus de lieu de distribution des nouvelles cartes d’identité biométriques. Nos sources nous rapportent que les propres enfants du doyen Fall sont au cœur du mouvement. « On en a marre de boire du thé à longueur de journée », marmonnent-ils…

Vive altercation entre le Préfet et le délégué de quartier de Peulga

Face à cet environnement hostile, le Président a tout simplement décidé de ronger les freins en annulant sa visite au grand dam de ses partisans du Sine qui avaient déjà commencé à mettre les petits plats dans les grands pour lui réserver un accueil populaire. C’est dire que ça craint pour les responsables Apr de Fatick qui n’ont pas réussi à tuer dans l’œuf toutes velléités de contestations. Pourtant, mieux que le Fouta, Fatick n’a jamais connu autant de ressortissants de la commune aux manettes aux côtés de Macky Sall : Cheikh Kanté, Dg du Port, Matar Bâ, ministre des Sports, Aly Coto Ndiaye, président du Fonds de développement universel des télécoms, Me Boubacar Diallo, Dg Snr, au moins trois députés, six Pca (Aprosi, Ancar…), des Directeurs généraux, des dizaines de chargés de mission à la présidence et à la primature…

Nettali


Dakarflash6



Nouveau commentaire :