Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Chambre de commerce de Dakar: La réunion du bureau vire aux affrontements


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 24 Novembre 2015 || 79 Partages

Chambre de commerce de Dakar: La réunion du bureau vire aux affrontements
Des opérateurs économiques à l’instar de Yaya Birame Wane ont perturbé une réunion à huis clos, ce matin. Pour les perturbateurs, ledit bureau est illégitime. Ce qui a occasionné des affrontements entre les deux parties. Les opérateurs économiques accusent le ministre du commerce. Tout est parti du bras de fer qui se mène entre le président de l’Union nationale des Chambres de commerce d’industrie et d’agriculture (Unccias), Serigne Mboup, le président de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture (Cciad), Lamine Niang  et des organisations patronales comme le CNP, le Cnes ou le Mdes.


 
Dans un communiqué, la Cciad annonçait le gel de ses activités au sein de l’Unccias. Ce, à cause de la démarche de Serigne Mboup qui devait d’ailleurs servir une sommation à Lamine Niang. Plusieurs missives obtenues par « Libération » renseignent sur le bras de fer en cours entre Serigne Mboup et Lamine Niang d’une part et d’autre part entre le président de l’Unccias et les organisations patronales. Serigne Mboup écrit dans une correspondance adressée au président de la Cciad écrit : «par la présente, je vous remercie pour toutes les dispositions prises au cours de la passation de services et vous réaffirme ma volonté d’agir dans la continuité afin d’améliorer le fonctionnement de notre Union. Toutefois, je vous informe que j’ai relevé un certain nombre de question au cours de la passation et sur lesquelles je souhaite que nous trouvions ensemble une solution au cours d’une séance de travail. Il s’agit notamment de la répartition des compétences entre l’Union et la Chambre de commerce de Dakar en ce qui concerne les relations internationales, les rapports avec les chambres consulaires internationales et les missions;… ».

 
«Sauf oubli ou erreur à préciser, tous les documents concernant l’Union vous ont été remis lors de la passation de service y compris les représentations. Si toutefois, votre souhait est de voir transférer à l’Union, les prérogatives, les moyens, les projets, les représentants, les connaissances techniques et le portefeuille relationnel de la Chambre de commerce de Dakar, il ne me paraît pas nécessaire que nous ayons une rencontre sur ce sujet », réagissait Lamine Niang. Le ton est donné et Serigne Mboup revient à la charge : «(…) Vous indiquez que la question du transfert à l’Union des prérogatives, des moyens, des représentations, des connaissances techniques et du portefeuille relationnel de la Cciad ne nécessite pas de rencontres…Tout en respectant votre avis sur la question, il me paraît utile d’insister sur l’importance de cette rencontre… ». Une correspondance qui n’aura pas de réponse, souligne nos confrères.
 
Dans cet ordre d’idées, Serigne Mboup n’avait pas manqué de saisir le président de la Confédération nationale des employeurs du Sénégal (Cnes), Mansour Kama. C’est dans ce contexte que Lamine Niang a convoqué une réunion du bureau dans un hôtel de la place. La suite, on la connait.

PressAfrik

Dakarflash2



Nouveau commentaire :