Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Chantage : Baye Ndiaye échappe au piège d’une lycéenne de 20 ans


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 28 Juillet 2016 || 2093 Partages

Chantage : Baye Ndiaye échappe au piège d’une lycéenne de 20 ans

Les célébrités et hommes publics ont bien raison de se tenir à carreau. Pris pour cibles par des jeunes filles qui multiplient les subterfuges pour les avoir dans leurs filets, ils sont souvent l’objet de chantages odieux, et les plus exposés sont ceux qui acceptent de jouer le jeu de petites maîtresses-chanteuses, qui montent des scénarii invraisemblables dans le but de prendre au piège les lapins chauds.

 

Baye Ndiaye, frère du célèbre promoteur Aziz Ndiaye, en a vécu l’amère expérience ce vendredi, et n’a dû son salut qu’au professionnalisme du journaliste de People.sn joint pour exécuter la sale besogne. Mis au parfum par la source qui avait flairé le coup, Baye Ndiaye mènera l’enquête lui-même, avec la coopération de notre journaliste, pour démasquer celle qui prétendait être en liaison cachée avec lui depuis huit mois et qui menaçait de déballer sur la place publique cette fausse liaison pour faire chanter le présumé riche banlieusard.

Facebook, le faux scoop et la cible facile?

Tout est parti du contact Facebook de la demoiselle NM. Elle entre en contact avec le jounaliste de People.sn via son adresse et explique qu’elle a une information balèze à balancer. L’affaire selon N.M concernerait Baye Ndiaye, le frère du promoteur Aziz Ndiaye. Dans la correspondance avec le journaliste de People.sn, N.M explique sa liaison avec Baye Ndiaye mais fustige son comportement car ce dernier refuserait de rendre publique leur relation. Pour cette raison, et pour le fait que Baye Ndiaye lui a caché son passé, son divorce surtout, elle veut publier sa liaison avec Baye Ndiaye pour que nul n’en ignore. Pour persuader le journaliste de People.sn, elle envoie son numéro de téléphone, deux photos où elle affiche la bonne mine, le numéro de téléphone de Baye Ndiaye et même Son adresse à Pikine, pour venir prendre à témoin sa famille, au besoin. Seulement, dans son récit, elle explique n’avoir jamais pris de photo avec son amant de huit mois, bien plus, ce dernier prétexte son statut d’homme public pour éviter de s’afficher avec elle. Pour s’en convaincre et dénouer les motivations réelles de N.M, le journaliste de People.sn, a joint l’accusé et tente de recueillir sa version des faits. Surpris, Baye Ndiaye qui a accepté de se déplacer dans nos locaux pour mettre cette affaire au clair, balaie d’un revers de main et jure n’avoir jamais connu la fille.

Pikine, le face à face entre « amants » et les excuses à la police

RV pris avec N.M pour prendre une photo d’actualité, elle envoie sa sœur cadette nous accueillir, avant de nous recevoir dans sa chambre isolée au premier étage. Pendant que le photographe ajuste son objectif, elle reprend sa plainte, et revient à ma demande sur les points phare de sa liaison, sa déception et la colère qu’elle a vis à vis de Baye Ndiaye. C’est à cet instant que le fameux amant fait son entrée dans  la pièce. Entre émotion et surprise, N.M se prend la bouche et commence à trembler. Après 30 minutes de discussion, sur ses motivations, elle avouera son erreur, estimant avoir été piratée, avant de se reprendre pour se confondre en excuses. Devant ce spectacle désolant, Baye Ndiaye perdra ses mots mais décide d’en parler à la mère de N.M. Cette dernière, après avoir écouté la relation des faits, se confondra en excuses, indexant la forte influence des réseaux sociaux sur sa fille. Pour avoir la conscience tranquille devant la loi, elle exprimera toute sa compassion à la police qui s’était déjà saisie de l’affaire et qui au dernier moment a décidé de ne pas intervenir pour éviter l’affront à la famille maraboutique dont la fille est descendante…

 


DakarFlash3



Nouveau commentaire :