Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Cheikh Béthio veut abattre 3 000 boeufs, 20 dromadaires et commande 5 millions en fruits


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 28 Novembre 2015 || 122 Partages

Cheikh Béthio veut abattre 3 000 boeufs, 20 dromadaires et commande 5 millions en fruits

Cheikh Béthio veut…
A Djannatoul Mahwa chez Cheikh Béthio, le Magal de cette année est partie pour battre tous les records. Le guide des thiantacounes qui ne fait jamais dans la dentelle quand il s’agit de réjouissances, de « thiant » et de Magal, va taper l’un de ses coups les plus fabuleux. Il a décidé, comme il le fait chaque année, de relever la barre de la somptuosité. Si l’année dernière, il avait immolé près de 1500 bœufs (compte non tenu des moutons et volailles), l’objectif cette année, c’est de doubler le chiffre et abattre 3000 bœufs. Révélation de son fils aîné que nos capteurs ont câblé hier. Serigne Saliou Thioune Gueule Tapée explique qu’à la tête d’une délégation, son petit frère et député à l’Assemblée nationale Khadim Thioune était, il y a une semaine, en Mauritanie pour acheter 1200 boeufs en plus de 20 dromadaires, transaction qui a eu l’autorisation du ministère de l’Elevage.

…Abattre 3 000 boeufs
Serigne Saliou Thioune renseigne aussi que dimanche dernier, son père était lui-même allé à Dahra Djoloff où il a acheté sur place 250 bœufs. Il ne peut encore estimer les particiaptions individuelles qui viennent avec leurs bœufs. « C’est incalculable », soutient le fils de Cheikh Béthio Thioune. Et le spectacle sera garanti comme chaque année à l’arrivée des bœufs dans le fief de Cheikh Béthio, aujourd’hui. Le must sera aussi de la partie, c’est-à-dire certains spécimens et des races brésiliennes qui coutent 1 à 2 millions la tête. S’agissant des moutons et des volailles en tous genres, Serigne Saliou Thioune ne veut même pas en parler tant, dit-il, on ne peut les compter. Le Magal à Djannatoul Mahwa, c’est aussi une logistique impréssionnante pour les cuisines. Ce n’est pas tout.

5 millions en fruits
Dans ses révélations, il renseigne avoir vu il y a quelques jours le Cheikh commander à un fournisseur de fruits pour 5 millions. En dehors de ces jalons posés par le Cheikh, il y a les participations de talibés qui ne sont pas encore pris en compte. Ces derniers, à l’image de leur guide, savent lui faire écho quand il s’agit de casser la tirelire pour Serigne Touba et Serigne Saliou. Et il sont en train d’acheminer leurs participations incalculables, ajoute le fils du Cheikh. Pour dire que ce sera un festin sans fin à Djannatoul Mahwa avec des « bernde » pantagruéliquement gargantuesques. Selon Serigne Saliou Thioune, le Cheikh ne compte pas quand il s’agit d’investir dans la voie et tient à ce qu’il y a de mieux en termes de réjouissances pour ses invités et ses talibés estimant que tous sont sur un pied d’égalité parce qu’étant tous des fidèles de Serigne Touba. Le Cheikh est très proche, ajoute-t-il de ses talibés. Il en veut pour preuve la mission dont l’a chargée son père d’aller en France pendant 48h au chevet d’un de ses talibés victime d’un accident.

Mosquée
Le Magal sera mémorable à Djannatoul Mhawa à n’en pas douter. Mais le clou, cette année, dans le fief de Cheikh Béthio Thioune, c’est la livraison de la grande mosquée de la localité. En fait, il s’agit, selon Serigne Saliou Thioune, du dernier « ndigël » de Serigne Saliou à Cheikh Béthio Thioune lui demandant d’y ériger une des plus belles mosquées. Ce dont s’est acquitté le guide des thiantacounes à coups de milliards. Son fils renseigne que les compétences ont été recherchées parmi les meilleurs dans le monde pour batir cette mosquée. Il renseigne que ce sont des Italiens qui sont spécialement venus pour la pose des marbres alors que des Marocains se sont chargés de la décoration de la mosquée. Quant aux moquettes, par exemple, ce sont des Turcs qui ont débarqué à Djannatoul Mahwa pour les poser.


Dakarflash2



Nouveau commentaire :