Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Cheikh Oumar Hanne, sur l’appel au dialogue de Macky Sall : « L’opposition ne parvient pas à aller au-delà de ses contradictions et de ses ambitions politiciennes »


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 13 Novembre 2017 || 44 partages || 1 commentaires

Cheikh Oumar Hanne, sur l’appel au dialogue de Macky Sall : « L’opposition ne parvient pas à aller au-delà de ses contradictions et de ses ambitions politiciennes »
 
En marge des finales communales de Navétanes qu’il présidait à Ndioum et Golloré, Cheikh Oumar Hanne, responsable ‘’apériste’’ et directeur du COUD, s’est attaqué à l’opposition qui, selon lui, use de subterfuges pour ne pas dialoguer. 
Dialogue politique 



« A chaque fois que le président a appelé au dialogue, le peuple a adhéré. Mais, jusqu’à présent, l’opposition ne parvient pas à aller au-delà de ses contradictions et de ses ambitions politiciennes, pour répondre favorablement au dialogue. C’est la énième fois que le président réitère sa volonté de dialoguer, et c’est la énième fois qu’on constate le refus de l’opposition sans qu’elle ne fournisse réellement des arguments solides. Tantôt ils soulèvent des préalables, tantôt ils cherchent à installer un débat politique politicien. Aujourd’hui, l’opposition n’est pas intéressée par le débat politique. Ce qui l’intéresse, ce sont les élections. Ils ont les yeux rivés sur la présidentielles de 2019. Mais, les derniers élections leur ont montré qu’ils doivent attendre des années pour diriger les sénégalais. C’est une question de sincérité. Le président Macky Sall, ce qui l’intéresse, c’est le peuple sénégalais, la réussite de la jeunesse sénégalaise. Or, Abdoulaye Wade, ce qui l’intéresse, c’est l’avenir de son fils. Le préalable passé par Wade, c’est l’amnistie de son fils ». 
Attaques relatives à sa gestion du COUD 


« Les attaques, c’est l’arme des faibles. Quand on se cache pour attaquer, on n’y peut rien. Depuis trois ans, je suis attaqué. Maintenant, l’histoire m’a donné raison. En son temps, je disais que les attaques ne venaient pas de l’OFNAC, parce que l’OFNAC ne m’a jamais attaqué. C’est Nafi Ngom Keita qui m’a attaqué pour des raisons bassement personnelles. Je n’accepterai jamais dans ma vie que quelqu’un puisse me faire chanter ». 
Projet d’infrastructures sportives à Ndioum 


« A tous les niveaux de compétition, le sénégal a atteint le sommet. La jeunesse de Podor doit prendre exemple sur des modèles nationaux. Le grand projet que nous avons, c’est la modernisation du stade. Nous avons entamé des discussions avec les structures appropriées pour élargir le stade, le doter d’une belle tribune et améliorer la pelouse. Nous allons, dans la semaine, venir améliorer l’éclairage du stade avec soutien de l’AGETIP. Nous allons moderniser le stade du centre-ville que nous allons mettre à la disposition du volley, du basket. Nous voulons une équipe qui va se présenter au championnat du Sénégal. Il n’est ps acceptable, pour une ville comme Ndioum, de ne pas participer à une compétition nationale ». 
Vox populi
 
 

Dakarflash6




1.Posté par mousseul le 13/11/2017 18:24
Les dialogues qui me servent à rien, et qui n'aboutissent à rien. Pourquoi perdre son temps et gréver le budget de l'Etat ? Oui, il faut se focaliser sur l'échéance 2019 pour faire tourner la roue. Le Sénégal marche à reculons :insécurité, pollution et pauvreté. Il est temps que cesse le calvaire.

Nouveau commentaire :