Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Cheikh T. Gadio; ' Les législatives, tout sauf élection ... Macky avait récusé Ousmane Ngom... Les terroristes ont un projet de Califat islamiste à l'horizon 2025 '


Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 20 Août 2017 || 1071 partages || 0 commentaires

Cheikh Tidiane Gadio n'est pas convaincu et il est loin de partager l'avis du Président Macky Sall qui a félicité son ministre de l'intérieur pour la '' bonne organisation des élections législatives''. Pour l'ancien ministre des Affaires étrangères, invité du Grand Jury, le Chef de l'État était attendu sur un registre autre. Celui de prouver au monde que le Sénégal s'est bonifié démocratiquement à travers l'expression libre de sa volonté à travers ces joutes. 

Ainsi dénonce-t-il, les cafouillages qui ont été notés et qui ont réellement plombé le déroulement des consultations. '' Quand dans des milliers de centres dans le pays, l'on nous dise qu'on ne trouvait pas nos bulletins... D'autres ont fait la même plainte... Qu'on nous dise que nos bulletins ont été renversés... C'est, à mon avis, l'élection la moins bien organisée de ces dernières années. Il y a eu un cafouillage extraordinaire. Ce que le PS faisait dans son histoire la plus sombre, on l'a vu. Un festival de comportements tout à fait inacceptables.  On a vu l'achat de conscience.  Des cartes d'identité distribuées nuitamment...'' Gadio, qui siégera à la prochaine Assemblée nationale, d'avertir :" je ne passerai jamais dans aucune maison pour donner des 10.000 francs. '' 

Le leader politique de '' Luy Jot Jotna''  de poser une nouvelle fois sur la table du Président de la République sa doléance de voir le ministre de l'Intérieur dessaisi de l'organisation d'élection, non sans lui rappeler que lui-même n'avait pas voulu d'Ousmane Ngom comme ministre de l'Intérieur et membre de la coalition présidentielle d'alors. '' Le ministre de l'Intérieur ne doit pas être politique. Le Président Macky Sall avait raison de récuser Ousmane Ngom comme ministre de l'Intérieur... Ce qui est passé le 30 juillet dernier au Sénégal,  dans d'autres pays, aurait créé des émeutes '', dira-t-il. 

 Belle transition pour déplorer le fait que Macky se mette aussi à porter des casquettes parfois non cumulables dans une démocratie forte. ''Macky ne peut pas être Président de l'Apr, le Président de Bby et le Président de tous les Sénégalais ''.  

Drame en Sierra Léone et terrorisme galopant 
  
Cheikh Tidiane Gadio, interpellé sur le drame qui a frappé la Sierra Léone, a tenu à faire part de son sentiment de compassion et de solidarité profonde pour un grand pays d'Afrique, non sans regretter la timidité dans les réactions de solidarité. ''Quand Ebola est arrivé, il a fallu qu'on atteigne un chiffre de 2.000 ou 3.000 morts pour qu'il y ait une réaction Africaine. Ce sont nous les pays les plus proches, la Cedeao en particulier, qui devons réagir les premiers. Gadio de préconiser même la tenue de réunion de crise pour mieux appréhender les drames dès qu'ils se déclarent. 


Pour ce qui concerne le Burkina Faso où le terrorisme a fait 18 morts dans un attentat, Cheikh Tidiane Gadio a regretté signalant que.'' l'Afrique est en train de devenir l'épicentre du terrorisme mondial. '' Il dit récuser l'appellation '' terrorisme islamiste'' considérant qu'il existe désormais une '' Internationale terroriste avec une économie criminelle. '' 


Gadio de se prononcer, dans la foulée, sur le G5 Sahel. À l'en croire, les bases d'une efficacité  de la structure sont faussées. Un projet sur le Sahel qui exclut le Sénégal, l'Algérie, le Maroc, le nord-Cameroun et le Nigéria est parti, selon lui, pour être handicapé. '' Le Sénégal a été, à la limite, expulsé du G5 Sahel dès le départ. Je n'ai pas compris pourquoi notre pays a été isolé à ce point. En plus il est aberrant de ne pas inclure le Maroc qui est très performant en termes de renseignement, le Nigéria qui a, en son sein, Boko Haram ou encore l'Algérie qui a une grande expérience en matière de terrorisme." Il prédit, si rien n'est fait, la mise en place d'un Califat islamiste par les terroristes. " Les terroristes ont un projet de Califat islamique sur toute l'étendue du Sahel à l'horizon 2025 '', confie Cheikh Tidiane Gadio qui préconise l'évolution du G5 en G5+5...

Dakarflash4



Nouveau commentaire :