Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Cinquième Conférence des Nations Unies sur les 48 pays les moins développés à Antalya en Turquie


Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 29 Mai 2016 || 377 Partages

La 5ème conférence des NATIONS UNIES sur les 48 pays les moins développés a débuté à Antalya  en Turquie en présence d'ambassadeurs des états membresde l'ONU, représentants de gouvernements, d'Helen Clark administratrice du programme des Nations Unies pour le développent, de Monsieur Gyan Chandra Acharya le sous-secrétaire général en charge des pays les moins avancés et de Madame Heidi Schroderus-Fox, directrice du bureau du Haut Représentant des Nations unies pour les pays les moins avancés, les pays en développement sans littoral et les petits États insulaires en développement. Ce bureau compte parmi ces membres une jeune Sénégalaise du nom de Mbayang Mbengue, qui tient le rôle de chargé d'affaires intergouvernementales. Elle est l'atout charme et communication avec une compétence et un sens de l'accueil qui font l'unanimité auprès des ambassadeurs des Nations Unies et des invités de cette conférence. Le Sénégal était officiellement illustré par le ministre de la jeunesse et de l'emploi Monsieur Mame Mbaye Niang accompagné de conseillers du ministère des affaires étrangères, il a pris la parole lors de la première séance plénière afin de rafairmir la volonté du Senegal à atteindre un développement durable à travers le Plan Senegal Émergent. Notons aussi la présence de  la représentante d'ONU Femme  basée au Congo Kinshasa chargée de promouvoir l'égalité des genres ainsi que l'écrivaine, rédactrice de magazine Charlotte Seck qui a été sélectionnée par l'Organisation Nations Unies pour l'information et la diffusion des termes du MIDTERM REVIEW. Henriette Faye a aussi fait le déplacement en tant que  représentante de la société civile sénégalaise. Cette conférence de 3 jours est un appel à l'action dans les cinq prochaines années à venir pour éradiquer l'extrême pauvreté mais aussi un raffermissement de l'engagement de la communauté internationale à tenir ces engagements afin de soutenir les 48 pays les moins développés du monde à atteindre un niveau de développement durable.

La Turquie, pays organisateur de cette conférence à mi-terme du programme d'action d'Istanbul pour les pays les moins développés a ralié ses efforts avec une équipe du siège des Nations unies composée de Mbayang, Oumar Diallo (fonction),  qui n'ont pas lésiné sur les efforts pour que cette rencontre cruciale pour les pays les moins avancées et leur développement.





Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 22:18 Les menaces de Macky Sall aux voleurs de bétail