Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Colombie : crash de l'avion d'une équipe de foot brésilienne, au moins 6 survivants


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 29 Novembre 2016 || 721 Partages

L'avion qui transportait l'équipe brésilienne de football de Chapecoense s'est écrasé lundi soir. Le crash s'est produit près de la ville de Medellin, en Colombie, ont annoncé les autorités aéroportuaires. «Confirmé. L'avion immatriculé CP2933 transportait l'équipe du @ChapecoenseReal. Apparemment il y a des survivants», ont écrit sur Twitterles responsables de l'aéroport José Maria Cordova qui dessert Medellin. 

L'appareil, qui arrivait de Bolivie, transportait 72 passagers et 9 membres d'équipage. Dans un communiqué, l'aéroport évoque 6 survivants. Il demande aux personnes autres que les services de secours de ne pas se rendre sur les lieux du drame. Les services de secours ont expliqué que l'avion n'a pas pris feu, ce qui augmente les chances de survie pour les passagers.

L'appareil de la compagnie Lamia est parti du Brésil et a fait une escale à Santa Cruz de la Sierra, en Bolivie, avant de mettre le cap sur Rionegro, a précisé la direction des pompiers de Colombie. «Selon le rapport que nous avons, l'avion a été porté disparu à 21h30 (2h30 à Paris) et l'accident a été enregistré à 22h34 (4h34 à Paris)», a indiqué un porte-parole de l'aéronautique civile.

«Apparemment, l'avion est tombé en panne»

L'avion s'est écrasé à Cerro Gordo, dans la commune de La Union. L'accès au site du crash, à quelques dizaines de kilomètres au sud de Medellin, n'est possible que par voie terrestre en raison des «conditions climatiques» qui n'offrent qu'une faible visibilité, a précisé l'aéroport. La tour de contrôle a reçu un message signalant des «problèmes électriques» à bord de l'appareil avant le crash. Cette carte réalisée par le site «the Aviation Herald» montre l'aéroport de Medellin, la dernière position radar connue de l'appareil et les communes de La Union et de La Ceja, elle aussi proche du crash. 

«Apparemment, l'avion est tombé en panne sèche», a indiqué Elkin Ospina, maire de La Ceja. Il évoque le décès d'au moins 25 personnes. D'après lui, les secours sont sur place et les centres médicaux de la région se préparent à recevoir les blessés. Mais les conditions météorologiques compliquent, voire empêchent l'évacuation des blessés, selon la radio colombienne Radio Caracol. L'Autorité de l'aéronautique civile a indiqué avoir mis en place un poste de commandement unifié à l'aéroport de Medellin pour gérer la situation. La télévision colombienne Teleantioquia a mis en ligne des photos des opérations de secours et de l'épave. Cette chaîne annonce pour sa part que le nombre de survivants est de 10. 

Radio Caracol évoque la présence à bord, outre les joueurs et l'équipage, de 8 dirigeants, 21 journalistes et 3 invités. L'aviation civile colombienne a mis en ligne la liste des 72 passagers et 9 membres d'équipage. 

Les joueurs se rendaient à Medellin pour y affronter l'Atletico Nacional dans le match aller de la finale de la Copa Sudamericana, l'équivalent sud-américain de la Ligue Europa, la deuxième compétition continentale de clubs la plus importante. La compétition a été suspendue dans la foulée du crash. En demi-finale, Chapecoense a éliminé les Argentins de San Lorenzo, l'équipe fétiche du pape François. Chapecoense est situé à Chapeco, au Sud du Brésil.

Le club colombien de l'Atlético Nacional, que Chapecoense devait rencontrer en finale, a fait part de son soutien sur Twitter. 


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >