Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Comment un enterrement a conduit les enquêteurs à Salah Abdeslam


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 22 Août 2016 || 41 Partages

Comment un enterrement a conduit les enquêteurs à Salah Abdeslam
Si les enquêteurs belges sont parvenus à mettre la main sur Salah Abdeslam, après quatre mois de traque suite aux attentats du 13 novembre, c'est aussi grâce à l'aide technologique de la NSA. C'est en tout cas ce qu'affirme Buzzfeed.
 
Comment Salah Abdeslam a-t-il été arrêté? Si on sait que la perquisition à Forest a probablement accéléré les choses, Buzzfeed avance d'autres éléments qui ont mené à l'ennemi public numéro un, le seul membre du commando du 13 novembre encore en vie. 

Les informations ont été récoltées auprès de deux sources policières. Selon elles, les enquêteurs ont fait appel à la NSA pour leur demander d'utiliser une technologie dernier cri, permettant le traçage de téléphones portables. 

Chakib Akrouh, le point de départ
Tout a commencé début mars, lors des funérailles de Chakib Akrouh. Ce dernier, qui a participé aux massacres des terrasses, est mort lors de l'assaut de Saint-Denis cinq jours plus tard, en compagnie d'Abdelhamid Abaaoud. Lorsque les enquêteurs ont été mis au courant du lieu et de l'endroit des funérailles, ils ont sollicité la NSA pour les aider à tracer tous les smartphones des personnes présentes.

Les policiers ont aussi discrètement surveillé la cérémonie. Mais ce sont les informations récoltées par la NSA, capable de traiter les données de tous les téléphones très rapidement, qui ont permis de faire un grand pas dans l'avancée de l'enquête.

"Comme l'a bien expliqué Edward Snowden, la NSA est la meilleure quand il s'agit d'intercepter un signal", confie la source à Buzzfeed. "Grâce à la NSA, on a pu intercepter toutes les informations des téléphones présents." 

Enterrement filmé
Selon Buzzfeed, l'enterrement a également été filmé par une connaissance d'Adbeslam. C'est surtout ce smartphone qui intéressait les enquêteurs. Signalons que celui de Brahim Abdeslam avait également été filmé, la veille de l'arrestation de Salah, mais personne ne sait si les données ont également été utilisées ce jour-là.

En recoupant toutes les informations récoltées lors des funérailles de Chakib Akrouh, les enquêteurs sont donc parvenus à remonter jusqu'à Salah Abdelsam. Le 18 mars, il a été localisé à 100 m de chez lui, à Molenbeek.

DakarFlash3



Nouveau commentaire :