Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Complicité de tentative d’assassinat : La prostituée Mignonne et son amant arrêtés par la police de Guediawaye


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 11 Août 2016 || 578 Partages

C’était dans la nuit du samedi 23 au dimanche 24 juillet 2016. Au bar «Lambaye» situé non loin du marché Ndiaréme de Guédiawaye, l’alcool comme d’habitue, coule à flots. Accoudé au comptoir, Talla Ngom, un redoutable chef de gang, n’a d’yeux que pour Dieynaba Diallo, une fille connue du milieu interlope. Dans ce milieu, on l’appelle également «Mignonne». Lorsqu’elle s’élance sur la piste, ses pas de danse et ses déhanchements ont fini par avoir raison de Talla Ngom, qui est également une vieille connaissance de «Mignonne». Souvent, les habitués du bar les ont vus quitter ensemble les lieux. Cette nuit-là, c’est à croire que la fille de joie n’avait aucune envie d’aller terminer sa soirée avec Talla. «C’était ma petite amie. Quand je l’ai invitée à me suivre, elle a refusé et je l’ai giflée», avoue Talla qui, le corps couvert de bandages, s’est confié aux enquêteurs de la police de Wakhinane –Nimzath. La gifle retentissante que Talla a flanquée à la fille de joie oblige alors le videur de service à jeter Talla Ngom hors du bar. Dehors, très en colère, Talla va alors faire le siège du bar, en balançant des pierres à l’intérieur et ce, jusqu’à l’aube. «Jusqu’à six heures du matin, je n’ai cessé de jeter des pierres dans le bar». Pendant qu’il ruminait sa colère dehors, à l’intérieur du bar, la fille de joie, «Mignonne», s’était déjà jetée dans les bras d’un autre caïd du nom A. Gueye alias «Gambien». C’est ce dernier qui, pour réconforter la fille de joie et obtenir le droit de jouir de ses faveurs, va se charger de régler son compte à Talla Ngom. Armé d’un couteau, il va d’abord le trouver dehors pour le poignarder à deux reprises, sur la tête et à l’épaule droite. Mais cela n’était pas suffisant pour ramener Talla Ngom à la raison. Malgré ses blessures et le sang qui dégoulinait de sa tête, Talla Ngom va s’obstiner à suivre la prostituée et son amant, A. Gueye. Ces derniers, tous éméchés, pour se débarrasser de lui, l’accusent de vol et ameutent les passants. «Ils ont crié au voleur pour le livrer à la vindicte populaire», informe un témoin. Au moment où la foule s’acharnait sur Talla, A. Gueye, l’amant de la prostituée, assisté de son frère, P. Gueye, utilisent des coupe-coupe pour tailler en règle Talla Ngom. Le bonhomme est roué de coups de coupe-coupe, supplicié. En effet, bien après que la foule s’est dispersée, A. Gueye et son frère P. Gueye ont continué de s’acharner à coups de coupe-coupe sur Talla Ngom, sous les yeux de «Mignonne». Laissé pour mort, Talla Ngom a été finalement «ramassé» par les sapeurs-pompiers, qui l’ont évacué à l’hôpital de Pikine où il est très vite admis aux urgences. Pendant deux jours, ce furent des soins intensifs pour le tirer d’affaire. Hélas, si les blouses blanches de l’hôpital de Pikine ont réussi à le «retaper», Talla Ngom était loin de se tirer d’affaire. En effet, informés par on ne sait qui, A. Gueye et son frère, P. Gueye, sont venus attendre tranquillement à la porte de l’hôpital la sortie de Talla pour tenter de l’achever. Une tentative que Talla a pu déjouer, avant de s’engouffrer très vite dans un taxi en direction du commissariat de police de Wakhinane-Nimzath où il est arrivé le corps couvert de bandages. Le lieutenant Mansour Faye l’accueille dans son bureau pour recevoir sa déposition. Des investigations ont été ensuite menées par les limiers, qui ont procédé à l’audition du propriétaire du bar, du videur et de quelques témoins. Localisés puis arrêtés et mis à la disposition des enquêteurs, la fille de joie, Dieynaba Diallo alias «Mignonne» et son amant, A. Gueye alias Gambien, ont été déférés au parquet hier mercredi 10 août 2016. P. Gueye, le frère de «Gambien», en fuite, est activement recherché.

 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :