Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Conseil des ministres décentralisé à Rufisque – L’insalubrité au cœur des préoccupations


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 19 Juillet 2016 || 16 Partages

En marge de la tenue du conseil des ministres décentralisé à Rufisque, Igm, a profité de cette occasion pour faire un reportage sur l’épineuse question de l’insalubrité qui hante la conscience des habitants de cette vieille ville.

Il est 11h, nous sommes au rond-point de Sonadis de Rufisque. Notre curiosité est attirée par une fosse à ciel ouvert. «Cette fosse est une honte pour tout bon fils de Rufisque, surtout elle est à un endroit où toute personne étrangére qui passe la voit. Des fois, elle dégage une odeur nauséabonde, source de maladie infestueuse pour les riverains et même ceux qui passent devant la fosse. Nous demandons en premier ressort, le chef de l’Etat de trouver une solution à cette fosse, soit en la fermant ou faire en sorte qu’elle ne soit plus menacé de maladie pour les gens», a expliqué Ousmane Badiane.

Trouvé en train de lire son journal, véti en haillon, sous couvert de l’anonymat, la cinquantaine dépassée se rappelle : «quand j’avais 12 ans environ, je me souviens, cette fosse était encore dans cet état. Des fois, avec mes amis quand nous jouons au football, la balle tombe la-dans et nous utilisons des bâtons pour la faire sortir. Une balle qui est tachée de saleté, est source de maladie. Peut-être à cette époque, nous sommes tombés malades sans se rendre compte que c’est à cause des eaux usées de cette fosse. Cette période passée, j’invite les autorités à faire en sorte que nos enfants et petits fils ne subissent pas le même sort».

A trois pas de lui, une commerçante assise derrière son étalage de fortune, s’empresse de donner son avis. «Je perds de jour en jour mes clients. Surtout quand, la fosse dégage une odeur nauséabonde, je ne vois personne. Ce jour, je rentre presque les poches vides. Parce que la fosse est à vingt métres seulement de moi et comme c’est ici que je vends depuis presque deux ans, mes clients ne connaissent qu’ici je ne peux pas me déplacer de peur de les perdre. Et comme que le gouvernement ne vous donne pas un emploi comme promis au moins qu’il nous mette dans de bonnes conditions afin d’exercer tranquillement nos activités. Il doit accompagner tous les acteurs qui utilisent leurs fonds propres pour des activités qui leur permettre de survivre. Si tel n’est pas le cas, il a failli à sa mission».

En ce qui concerne ce conseil des ministres décentralisé, «nous avons espoir qu’au moins la question de l’insalubrité entre autres sera derriere nous. Il ne faut pas qu’ils viennent ici et faire des promesses comme ils l’ont déjà fait dans les autres régions du pays, en cette même occasion», a averti Amadou Faye.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :