Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Convention entre le Sénégal et la Chine: Les 11 stades régionaux réhabilités dans trois ans


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 13 Octobre 2016 || 18 Partages

Convention entre le Sénégal et la Chine: Les 11 stades régionaux réhabilités dans trois ans

Après quelques visites des experts chinois sur les stades régionaux et compte tenu de la dégradation de ces stades, le Sénégal et la Chine se sont accordés à  la réhabilitation, l’entretien et la maintenance des ouvrages sportifs dans les 3 ans à venir. 

A cet effet, une convention a été signée hier, lundi 10 Octobre, par  le ministre des Sports Matar Ba et le conseiller économique et commercial de l’ambassade de Chine Lu Yi Feng. Il s’agit d’un programme de réhabilitation de deuxième génération qui concerne les stades déjà réhabilités par la coopération chinoise, notamment les stades Aline Sitoé Diatta de Ziguinchor, Ely Manel Fall de Diourbel, Caroline Faye de Mbour, Lamine Guèye de Kaolack, Alboury Ndiaye de Louga, Masséne Séne de Fatick, Mawade Wade de Saint-Louis, le Stade régional de Kolda, le stade régional de Tambacounda et le stade régional de Matam. 

«Le procès verbal qu’on vient de signer va nous engager à réhabiliter l’ensemble des stades défectueux. Après la mission, qui a sillonné les 11 régions de ce pays pour voir l’état de nos stades, il n’y a que le stade Mawade Wade et le stade Masséne Séne qui sont bien gérés et bien entretenus. Alors les 9 autres stades ont des problèmes tant à Ely  Manel Fall où il n’y a plus de gazon synthétique. L’éclairage fait défaut et le stade de Kaolack connait la même chose. Donc, notre partenariat et les relations très poussées entre la République de Chine et le Sénégal font que nous allons revenir dans les mois à venir et réhabiliter nos 11 stades régionaux », a déclaré Matar Ba. 

Le defi de la maintenance et de l'entretien lance 

Au-delà de la réhabilitation des ces infrastructures sportives, le ministre des Sports annonce le séjour au Sénégal d’experts chinois pour former les Sénégalais dans le domaine de l’entretien et la maintenance.

«Je pense c’est un pas important au vu du déficit criard d’infrastructures sportives au Sénégal. C’est un luxe d’avoir une coopération qui nous permet d’avoir des infrastructures. Il faudrait qu’on se donne les moyens d’entretenir et continuer l’investissement de nos différentes infrastructures sportives».

En ce qui concerne le démarrage des projets, le ministre des Sports a tenu à préciser : «c’est une première visite des experts pour faire l’état des lieux. Au retour, ils vont analyser la question, mettre le prix qu’il faut et travailler au niveau de notre coopération.  Au bout de 3, 4 mois, ils vont continuer le processus pour voir combien de temps cela va prendre. On a dit 3 ans mais c’est une fourchette. On veut aller plus vite mais aussi être très efficace ». 

Pour les autres régions Matar Ba informe qu’« un appel d’offre a été lancé pour Sédhiou. Pour Kédougou, l’attribution a été fait. On attend la fin de l’hivernage pour commencer les travaux. Et pour Kaffrine, il y a eu quelques recours qu’il faudra vider afin de commencer les travaux », souligne-t-il. 


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 18:27 Mame Biram Diouf reconverti à un poste surprenant

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:42 Blessure: Diao K. Baldé au régime spécial