Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Coumba Gawlo Seck exige la révision des textes interdisant l’excision


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 5 Février 2016 || 58 Partages

Coumba Gawlo Seck exige la révision des textes interdisant l’excision
Pour lutter contre la pratique de l’excision, Coumba Gawlo Seck, en partenariat avec les organes du système des Nations Unies que sont l’Unfpa et l’Unicef, lance un grand appel en direction des populations, de la société civile, des chefs religieux, des acteurs culturels et des gouvernants Africains. Dans le cadre de la Célébration de la journée internationale contre la pratique de l’excision ce Samedi 6 Février 2016, Coumba Gawlo se joint à la communauté internationale pour tirer la sonnette d’alarme et renouveler son engagement à mener des campagnes de sensibilisation pour l’éradication de ce phénomène qui persiste encore. 
Notamment au niveau de certains pays Africains en dépit des lois déjà existantes, interdisant l’observation de ce rituel. Elle rappelle, dans un communiqué parvenu à la Rédaction de Seneweb, que la première déclaration de l’abandon de l’excision au Sénégal a été faite en 1997 et paradoxalement, 26 % des femmes souffrent encore des séquelles inhérentes aux mutilations génitales féminines. Fort de cela, elle invite les autorités Africaines à prendre à bras le corps ce phénomène dangereux et demande à la communauté internationale de réviser les textes d’interdiction de l’excision.

Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 19:08 Beyoncé, déjà nominée 62 fois aux Grammy Awards

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:48 Les Kardashian refusent que Blac Chyna prenne leur nom