Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Coup d’état au Burkina Faso : « j’avoue que j’ai pas été surpris, il fallait s'y attendre! » (Mamadou Mignane Diouf)


Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 20 Septembre 2015 || 6 Partages

Le coordinateur du forum social sénégalais, Mamadou Mignane Diouf, s’attendait bien au coup d’état qui s’est passé ce 17 septembre au Burkina. Invité du Grand jury de la RFM,  Mr Diouf a avoué ne pas être surpris du coup d’état : « La géopolitique de la zone du Burkina est fortement marquée par des incertitudes. Ce qui s’est passé au Burkina Faso est une parfaite illustration de ces incertitudes marquées par des turbulences dans la sécurité. J’avoue que je n’ai pas était surpris, il fallait y attendre, j’ai vu les choses arriver. En octobre dernier des hommes et des femmes se sont levés pour faire sortir Blaise Compaoré et avaient oublié qu’il y avait des choses qui devaient être parachevées et qui ne le sont  malheureusement pas. Cela veut juste dire qu’il y avait beaucoup de signaux sur le coup d’état. Ce qui s’est passé prouve à suffisance que ce qui devait se faire ne s'est pas fait, mais également que des hommes politiques étaient décidés à semer le désordre en vue des éventuelles élections qui se profilent. »
 Selon toujours Mamadou M. Diouf, « le Président de la CEDEAO en l’occurrence  Macky  Sall doit connaître qu’il a un grand défi dans son rôle de médiateur, même si la pression est forte sur ses épaules, parce que  si la médiation échoue ça pourrait être mal vu... » 
Dakaractu

Dakarflash2



Nouveau commentaire :