Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Coup de gueule d'Alioune Ndoye


Le maire de Dakar-Plateau n'est pas du tout content des services du Trésor qui, dit il , l’empêchent d'octroyer aux catholiques de sa commune une assistance pour leur pèlerinage annuelle, au même titre que les musulmans qui semblent souffrir de moins de tracas. Voici le coup de gueule du Maire Alioune Ndoye

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 21 Mai 2016 || 459 Partages

La Commune de Dakar-Plateau mène une politique sociale pour accompagner ses administrés les plus fragiles et les moins protégés. Dans ce cadre, elle assiste aussi ces derniers à accomplir certains actes importants pour l’équilibre de leur vie, en comblant certaines frustrations qui naissent des inégalités sociales. La Commune développe ainsi une politique d’assistance pour les pèlerinages aux Lieux Saints, mais voilà qu’elle bute devant des blocages indépendants de sa volonté en ce qui concerne les Lieux Saints de la Chrétienté, ce qui pourra occasionner une absence d’équité notoire.  
Il faut noter que pour les Catholiques, un seul organisme semble habilité à organiser ces pèlerinages : le CINPEC (Conseil Inter-Diocésain National des Pèlerinages Catholiques).  
Depuis des mois nous tournons sur des questions de procédures, que nous avons tenté de satisfaire les unes après les autres, jusqu’à l’obligation de tenir un dernier conseil municipal extraordinaire la semaine dernière, pour faire un virement de crédits. Et voilà que nos ordres de paiement viennent d’être encore rejetés par la Perception de Dakar-Plateau pour deux motifs :  
- Acte modificatif du budget 2016 encore à la signature du Sous Préfet de Dakar-Plateau. Motif pouvant se justifier, même si la procédure a été suggérée par la perception, différente de ce que nous faisons pour les musulmans ! (simple jeu de comptes) 
- Statuts du CINPEC réclamés, au moment où cet organisme nous dit ne pas en disposer, alors qu’il bénéficie déjà des subventions de l’Etat pour cette activité ! 
Que nos administrés de confession catholique en soient informés, en espérant que nous sortirons de cette « boucle sans fin » entretenue par deux structures qui refusent de s’investir pour une question aussi simple à l’avantage exclusif des bénéficiaires. Si le CINPEC dispose d’un compte bancaire et bénéficie des subventions de l’Etat, c’est qu’il dispose bien de papiers organisant sa mission et reconnaissant son existence. Et si le Trésor libère les subventions de l’Etat au profit du CINPEC chaque année, c’est que la Perception de Dakar-Plateau qui est un établissement du Trésor ne peut ignorer cet organisme et maitriser la solution attendue par les bénéficiaires qui risquent encore de ne pas bénéficier de l’aide de la Commune cette année. Quand on ne veut pas, on ne pourra jamais, et c’est triste, surtout pour les plus fragiles de notre société.

Dakarflash2



Nouveau commentaire :