Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Couverture du Magal 2017 : La SENELEC réussit son pari


Comme la plupart des services de l’état, la SENELEC n’a pas lésiné sur les moyens pour épargner la ville de Touba, durant la période du Magal, des coupures d’électricité.

Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 10 Novembre 2017 || 43 partages || 0 commentaires

Couverture du Magal 2017 : La SENELEC réussit son pari
 
Un travail de grande envergure a été entamé, bien avant l’événement, qui a porté les fruits escomptés. Puisque des dignitaires s’en félicitent soulignent qu’ils ont même pu allumer la climatisation. Il a donc fallu à l’entreprise, faire des investissements lourds et prendre des dispositions importantes pour une bonne couverture de cette fête religieuse. 

Tout en s’inscrivant dans la logique du ‘’Plan stratégique Yeesal SENELEC 2020’’, la société a pris des mesures ‘’pratiques’’ logées dans diverses rubriques pour le bien-être des pèlerins et de la population de Touba toute entière. Parmi ces rubriques, il y a le nouveau projet structurant dénommé ‘’Kalpataru’’. Il vise, selon la SENELEC, « l’amélioration de la qualité de service, la sécurisation et la densification du réseau moyenne et basse tension pour atteindre 15 000 nouveaux clients et 150 000 habitants à Touba ». 

Ainsi, pour le présent Magal 2017, renseigne un document, la société nationale d’électricité a réalisé en urgence, ‘’26 km de réseau souterrain moyenne tension, 2 km de réseau aérien moyenne tension, 21 postes MT/BT dont 15 équipés en transformateurs 400 kva, 30 km réseau BT". L’ensemble de ces investissements a coûté « 2,8 milliards de francs Cfa sur un montant global de 4 milliards ». 

En ce qui concerne le volet « travaux de maintenance et amélioration de la qualité de service », les services du DG Mouhamadou Makhtar Cissé informent que l’importants investissements ont été consacrés à la maintenance du réseau haute tension, moyenne tension (MT), basse tension (BT), au remplacement de 268 poteaux bois cassés et des 276 postes de transformation à Touba, à l’entretien du groupe de 800 kva de la Grande mosquée de Touba, à l’entretien de l’éclairage public, en collaboration avec la mairie de Touba, à la création de 27 départs basse tension dans divers postes pour l’amélioration de la qualité de service, ainsi qu’au raccordement des nouveaux clients avec un compteur ‘’Woyofal’’ dans un délai de 48 heures maximum, après validation de la demande. 

Cette édition du Magal 2017, rien n’a donc été négligé par la SENELEC. L’entreprise, selon son service de communication, « a misé, du début à la fin, sur une méthode d’organisation pratique pour une bonne couverture de la commémoration du départ d’exil de Cheikh Ahmadou Bamba. Ainsi, les 5 départs moyenne tension alimentant la ville sainte de Touba ont été placés en priorité et mis sous surveillance un mois avant et un mois après le Magal », indique-t-on. 

En outre, la société a mis en place « trois groupes de secours de 1000 kva au niveau des postes stratégiques et un de 20 kva à la résidence du khalife général ». Aussi, des équipes de permanence ont été positionnées à Touba, à Mbacké et au niveau des postes stratégiques environnants, avec 150 agents mobilisés pour la surveillance du réseau. 

«Toutes ces mesures ont été accompagnées d’un vaste programme de communication et de marketing pour rendre visibles lesdits réalisations et produits, et sensibiliser en même temps les usagers sur le risques électriques et la préservation des ouvrages », informe la société publique. 



Enquête
 
 

Dakarflash6



Nouveau commentaire :