Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Crash d’Egyptair : un pilote aurait tenté d’éteindre un incendie à bord


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 5 Juillet 2016 || 123 Partages

Les informations recueillies sur la deuxième boîte noire du vol MS804 indiqueraient que l’un des deux pilotes a tenté d’éteindre un incendie, quelques minutes avant le crash.

La deuxième boîte noire du MS804 de la compagnie EgyptAir a commencé à livrer sa vérité. D’après le Figaro, qui a eu accès aux informations contenues sur le Cockpit Voice Recorder (CVR) retrouvé mi-juin, l’un des deux pilotes aux manettes de l’avion le 19 mai 2016 a tenté d’éteindre un incendie, quelques minutes avant que l’Airbus A320 ne s’abîme en mer avec ses 66 passagers.

Les données recueillies il y a quelques jours sur le premier enregistreur, le Flight Recorder (FDR), situé lui à l’arrière de l’avion, indiquaient déjà que les alertes antifumées s’étaient déclenchées avant le crash. «Les données enregistrées confirment les alertes du système automatisé de communications de l’appareil sur de la fumée dans les toilettes» et à l’avant de la cabine, a déclaré la commission d’enquête dans un communiqué. Certaines parties de l’épave portent par ailleurs les stigmates d’une exposition à une température élevée, tous ces éléments étayant l’hypothèse d’un incendie à bord.

La piste de l’incident technique

Pour l’instant, la nature et les causes du départ de feu n’ont pas pu être déterminées. Selon Le Figaro, ces nouveaux éléments attestent en revanche que le feu n’est pas responsable de l’interruption brutale de l’enregistrement de la première boîte noire. L’appareil aurait continué a voler pendant trois à quatre minutes après la coupure du FDR, avant de s’écraser.

Reste à déterminer si cet incendie a joué le rôle principal dans le crash du MS804. Deux mois ont passé depuis la catastrophe mais les raisons pour lesquelles l’appareil s’est abîmé entre la Crète et l’Egypte après avoir disparu des écrans radar demeurent un mystère pour les enquêteurs égyptiens. L’hypothèse de l’attentat, initialement privilégiée, a toutefois peu à peu cédé du terrain au profit de celle de l’incident technique.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 16:02 Les plans loufoques de la CIA pour éliminer Castro