Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Crise scolaire : Le Grand cadre parle de suspension provisoire et donne une semaine à l’Etat


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 14 Juin 2016 || 283 Partages

A entendre parler Mamadou Lamine DIANTE, l’année scolaire n’est pas encore sauvée comme le prétend le gouvernement. Pour le coordonnateur du Grand cadre, il s’agit juste d’une trêve en attendant que l’Etat trouve des solutions à leurs revendications. «Nous suspendons provisoirement le mot d’ordre. Puisque dans le mot d’ordre, il y avait la rétention des notes, quand on suspend évidemment tout ça, il y a des collègues qui seront obligés de rendre. Mais c’est une suspension provisoire, en attendant de voir ce que le gouvernement va donner à ce beau monde-là d’ici à quelques jours », précise le syndicaliste repris par le quotidien «Le Populaire ». Et M. DIANTE de poursuivre : «La question des ponctions de salaires, c’est pour tenter de diaboliser encore une fois les enseignants. D’ailleurs, les enseignants l’ont bien compris et ils nous ont intimé l’ordre de ne mentionner nulle part la question des salaires. Car elle est totalement illégale et au Sénégal on ne parle de ponctions sur les salaires que quand il s’agit des enseignants. Or, la loi est générale et impersonnelle, ça aurait pu être dans les autres secteurs d’activités pour qu’on ne dise qu’il s’agit d’un acharnement envers les enseignants mais la manière dont on ponctionne les salaires ».

Walfnet

Dakarflash2



Nouveau commentaire :