Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Daesh avait creusé une ville souterraine pour résister aux bombardements à Sinjar


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 26 Novembre 2015 || 107 Partages

Daesh avait creusé une ville souterraine pour résister aux bombardements à Sinjar

Les combattants kurdes qui ont repris à Daesh la ville de Sinjar, en Irak, ont découvert la puissance logistique de l'organisation, qui y avait aménagé un vaste réseau de tunnels sous la ville.

Alors qu'elle la sème la terreur en perpétrant des attentats, sur le champ de bataille, Daesh continue de perdre du terrain. Les forces kurdes irakiennes appuyées par des frappes aériennes de la coalition internationale conduite par les États-Unis ont chassé mi-novembre de Sinjar, dans le Kurdistan irakien, les jihadistes du groupe Etat islamique qui y avaient hissé la bannière du califat il y a plus d'un an.

Derrière eux, les hommes en noir ont laissé une ville en ruines, regorgeant d'engins piégés, une tactique à laquelle ils ont souvent recours. Mais ce que les combattants kurdes ont découvert donne une nouvelle idée de la puissance logistique de l'organisation et éclaire leur résistance aux bombardements.

L'État islamique avait en effet aménagé une ville sous la ville. "C’est vraiment très bien construit. Du bon boulot", a assuré un militaire kurde à TF1.

Un véritable réseau

Renforcée par des sacs de sable pour résister aux bombardements, cette véritable ville souterraine dispose de plusieurs entrées et sorties qui permettait aux jihadistes de se déplacer sans se faire repérer. Certains de ces tunnels très étroits leur servaient à entreposer des explosifs et à en fabriquer. Les combattants ont aussi trouvé des chambres sommaires, de la nourriture, des Coran et même des médicaments. Les tunnels creusés au marteau-piqueur étaient électrifiés et des ventilateurs leur permettaient de ne pas étouffer.

Le journaliste indépendant Eddy Van Wessel, qui en a parcouru des centaines de mètres, a l'impression qu'ils s'étendent sur des kilomètres et des kilomètres. Un commandant des combattants kurdes irakiens peshmergas, à Sinjar, a indiqué que ses hommes avaient découvert entre 30 et 40 tunnels sous la ville, un véritable réseau.

 

"Nous savions que le tunnel était là à cause du bruit des générateurs. Nous avons tué un groupe de combattants de Daesh à proximité. Et nous avons tué celui qui était en charge du tunnel", a expliqué à la télévision kurdeRüdaw, un combattant du PKK.

L’accès au tunnel se fait par des trous creusés dans le sol de quelques maisons. Le couloir d'accès est taillé à même la roche, juste assez grand pour un homme de taille moyenne.

Lors de son offensive en août 2014 sur Sinjar, l'EI avait capturé des centaines de femmes yézidies, vendues aux jihadistes ou réduites à l'état d'esclaves sexuelles, selon l'ONG Amnesty International, et procédé à de nombreuses exécutions sommaires. Entre 2.000 à 5.000 Yézidis ont été tués. Des combattants kurdes ont d'ailleurs découvert ce qu'ils pensent être des fosses communes.

BFMTV


Dakarflash2




1.Posté par nadia massage divine le 27/11/2015 09:13
le froid est là!!!
y'a pas plus agréable pour un bon massage sensuel.
et de terminer sous une douche équipé de chauffe eau.
envi de passer de bon moment inoubliable?
venez nous voir.
nous sommes seules dans notre villa de grande standing, nous vous faisons voyagés au paradis du plaisir du massage.
N.B: SATISFACTION ASSURÉE!!!
NOUS COMBLERONS VOS ENVIES LES PLUS FOLLES.
composez le: 70 820 97 90 / 77 598 76 89 / 77 181 19 99
N.B: 1 séance achetée (15.000f)= 1 offerte a moitié prix
KHANA NéKHE!!!

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 15:41 Le jour où François Hollande a renoncé