Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



De violents incendies frappent le sud de la France


Plusieurs incendies, attisés par des vents violents, sont en cours dans les Bouches-du-Rhône et dans l'Hérault où trois pompiers ont été blessés, parcourant au total plusieurs centaines d'hectares et menaçant une zone industrielle, a-t-on appris mercredi auprès des pompiers.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 10 Août 2016 || 325 Partages

De violents incendies frappent le sud de la France
Plusieurs incendies sont en cours dans les Bouches-du-Rhône, dont notamment trois dans la zone industrielle entre Fos-sur-Mer et Port-Saint-Louis du Rhône, a indiqué un communiqué des pompiers.

"Les feux de broussailles ont été maîtrisés mais un feu de pinède prend de l'ampleur dans le secteur de la Fossette", ont annoncé les pompiers en milieu de journée, précisant que que celui-ci est "très proche d'une zone d'activité". "Attisé par un vent violent, cet incendie menace (...) plusieurs points sensibles et notamment la zone la Feuillanne", une zone industrielle de Fos-sur-Mer, ont précisé les pompiers.

Le Sdis 13 a précisé que cet incendie ainsi qu'un autre feu en cours "sur la zone portuaire et à côté de sites industriels (...) posent problème du fait de leur proximité avec des sites à risque".

Les routes nationales 568 et 268 ont été coupées. En tout, les trois incendies dans la zone industrielle ont ravagé près de 300 hectares. Vers 17H00, la situation autour de Fos restait "tendue" et "menaçante pour les entreprises alentours".

"L'incendie de Fos n'est pas encore maîtrisé et la plupart des entreprises ont été évacuées(...) Le confinement est fortement recommandé et la circulation dans les secteurs visés absolument déconseillée", ont encore précisé les pompiers.

L'entreprise ArcelorMittal à Fos a annoncé dans un communiqué qu'un "incendie (extérieur) se propageait au site". "Nous avons évacué le personnel situé dans la zone longée par l'incendie. Nos installations ont été mises à l'arrêt ou ralenties (...) Une cellule de crise a été déclenchée immédiatement", a-t-elle affirmé.

Plus de 200 hommes, 50 engins et 3 Canadair ont été engagés et "le potentiel humain risque d'être augmenté". Après avoir été immobilisés plusieurs jours en raison d'un incident technique le 1er août, quatre Canadair sur les douze utilisés en France, ont été remis en vol lundi.

A Rognac, à une trentaine de kilomètres au nord de Marseille, un incendie "en propagation libre" a déjà parcouru 600 hectares. Des fumées et une odeur de brûlé étaient perceptibles à Marseille même. L'incendie a également gagné le plateau de Vitrolles. Les habitants de plusieurs quartiers de Vitrolles étaient d'ailleurs en cours d'évacuation mercredi en fin d'après-midi.

La mairie de Vitrolles a annoncé, dans un communiqué, l'évacuation d'enfants accueillis dans un centre aéré et des habitants de plusieurs quartiers dans le nord et le sud de la ville. Ni les pompiers ni la mairie n'étaient en mesure de préciser le nombre de personnes évacuées, en cours d'évaluation.

"Le feu continue d'évoluer vers les Pennes-Mirabeau et Marseille. De nombreuses habitations se trouvent dans l'axe. (...) La situation est pour l'instant défavorable", ont indiqué les pompiers des Bouches-du-Rhône. Des pompiers ont été envoyés en renfort depuis le Vaucluse et de Marseille à Vitrolles, et un poste de commandement des pompiers a été installé à la gare TGV d'Aix-en-Provence, proche de Vitrolles. Le feu a "sauté" la route D9, qui a été coupée, selon les pompiers.

Dans l'Hérault, un violent incendie a ravagé mercredi plus d'une centaine d'hectares de garrigues près du village de Gabian, à 20 km au nord de Béziers, selon le Codis de Hérault. Quatre pompiers ont été brûlés mercredi, a indiqué à l'AFP le lieutenant-colonel Yannick Rebillon, des sapeurs-pompiers de l'Hérault. Les quatre hommes, qui luttaient contre un incendie toujours en cours et qui a ravagé environ 200 hectares, ont été évacués vers des hopitaux de Montpellier.

En raison de l'important incendie dans le secteur de Vitrolles, certains vols commerciaux à l'arrivée de l'aéroport de Marseille Provence sont actuellement déroutés vers d'autres aéroports (Montpellier, Lyon...), pour permettre l'intervention des avions de lutte contre les incendies, indique l'aéroport sur son site internet. Les vols au départ ne sont pas impactés.

Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >