Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Débauche dans un appart privé : Hébergés, des homos font le ménage, le linge et la … toilette pour deux « Kobas »


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 20 Mai 2016 || 80 Partages

Interpellée par les policiers en patrouille pour racolage sur la voie publique, la paire de "Koba" bien connue des Almadies, a battu en retraite, semant les limiers qui finalement viendront les dénicher de leur cache. People.sn révèle que les deux belles de nuit n’avaient commis d'infraction autre que celle de dénuder en plein quartier résidentiel de Dakar. Même si elles expliqueront au poste de police qu’elles avaient pour destination les Almadies. Connues des fichiers de police, parce que raflées régulièrement, People.sn va plus loin en révélant que ces jeunes filles en provenance d’une région de l’intérieur du pays, ont fait leurs armes à Dakar. Après un périple dans tous les coins chauds du pays, People.sn vous souffle qu'elles ont finalement déposé leurs baluchons à Dakar, dans un quartier jouxtant la Foire, pour tirer leur épingle du jeu sexuel.   
Dans leur antre, la course poursuite avec les flics est un secret de polichinelle. Les discussions tournent plutôt sur l’existence et l’intimité de ce voisinage. People.sn a enquêté pour savoir qu’en est-il du rythme de vie effrénée de ces prostituées, qui selon l’entourage, entretiennent des homosexuels qui officient en tant que techniciens de surface, censés assurer la propreté et faire le linge pour les deux "Kobas". Pire, People.sn révèle qu'ils lavent leurs bienfaitrices et complices quand ces dernières ont envie de caresse sous un bain chaud.  

Seulement comment peut-on habiter une petite chambre à deux et héberger trois  
homosexuels ?  
 

People.sn souligne que le trio estime être souvent de passage, mais n’habite pas la demeure. Pris au piège de la discussion, les deux estimeront être tenus par des liens familiaux pendant que le troisième avoue ne pas connaitre les deux Kobas. Selon une source de People.sn, c’est ce week-end que le deal a éclaté suite au refus des prostituées d’honorer leur part de la facture d’électricité qu’elle partage avec les autres locataires de l’appartement. Une information qui a été ébruitée suite au tapage nocturne constaté ces derniers temps dans le coin. Sur place où les homos ont plié bagages, pour l’instant, les deux Kobas, bave à la bouche, s’en prennent à tout le monde et expliquent avoir des relations haut placées. Elles estiment avoir été balancées par le voisinage.   
Une affaire à suivre de très près... 

SOURCE : People.sn

Dakarflash2



Nouveau commentaire :